Actua­li­tés

Comé­die poli­tique

Levée de bou­cliers à l’annonce de la nomi­na­tion d’Éric Dupond-Moret­ti comme ministre de la jus­tice. D’abord, une salve d’attaques de fémi­nistes 2.0 de tous poils, trop ravies que le pré­sident leur…

lire plus

Entre proxi­mi­té et éco­lo­gie, Raphaël Cognet pré­si­de­ra la com­mu­nau­té urbaine

par | 10 juillet 2020 | Inter­co, Poli­tique

(De g. à dr.) Raphaël Cognet, maire de Mantes-la-Jolie, est féli­ci­té par Philippe Tautou, pré­cé­dent pré­sident de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise. (J2R)

Raphaël Cognet, maire de Mantes-la-Jolie a été élu, le 10 juillet, pré­sident de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise. Il a lar­ge­ment devan­cé Marc Jam­met, conseiller d’op­po­si­tion de Mantes-la-Jolie. Lors de son dis­cours de can­di­da­ture, M. Raphaël Cognet a pro­mis une nou­velle méthode de tra­vail et une nou­velle proxi­mi­té pour remettre l’in­ter­com­mu­na­li­té au ser­vice des maires des 73 com­munes et de leurs habi­tants. Il était temps ! M. Cognet a obte­nu 127 voix contre 9 pour son adver­saire, M. Jam­met. Votes blancs : 3.

Alors que quelques retar­da­taires avaient du mal trou­ver leurs marques dans le Forum Armand Peu­geot de Pois­sy, Philippe Tautou, le pré­sident sor­tant, a égre­né son maigre bilan de son habi­tuelle voix incer­taine : depuis 2016, on a construit les bases pour que la plus grande inter­com­mu­na­li­té de France puisse tra­vailler ; les dif­fé­rents docu­ments juri­di­co-admi­nis­tra­tifs (PLUi, PLHI… ) [qui sont obli­ga­toires] ont été mis en place ; la tran­si­tion éco­lo­gique est en marche (sic), etc.

Quelques cri­tiques du pas­sé

De toutes façons, le temps du véri­table bilan vien­dra. Les 141 conseillers com­mu­nau­taires sont venus à Pois­sy élire leur nou­veau pré­sident. Le doyen, Serge Ance­lot, a pris le temps aus­si pour “se défou­ler” sur l’an­cien pré­sident, “qui a mis sur pied cette com­pli­quée et com­plexe CU”… [se carac­té­ri­sant] par une ver­ti­ca­li­té et une tech­no­cra­tie sans com­mune mesure dans les annales des inter­com­mu­na­li­tés fran­çaises. Désor­mais, il est temps de pas­ser à une autre phase car “nous sommes dans le même bateau ou dans le même avion”.

Jus­te­ment, les deux can­di­dats, Raphaël Cognet, maire de Mantes-la-Jolie, et Marc Jam­met, conseiller muni­ci­pal de Mantes-la-Jolie, se sont oppo­sés dans un scru­tin dont le résul­tat ne fai­sait pas de doute. M. Jam­met a été cou­ra­geux, sou­li­gnant sans ména­ge­ment qu’il cherche à “com­battre l’exis­tence même” de la com­mu­nau­té urbaine. Pour lui, c’est un com­bat contre une inter­com­mu­na­li­té de droite ; il se bat contre “la confu­sion poli­tique qui règne ici” et il a, même, affir­mé que cette assem­blée est illé­gi­time en rai­son du fort taux d’abs­ten­tion pour l’é­lec­tion des conseillers muni­ci­paux de la plu­part des 73 com­munes. C’est exact mais cette pos­ture n’ap­porte rien au débat de juillet 2020.

Plus de proxi­mi­té et plus d’é­co­lo­gie

Consen­suel, Raphaël Cognet a pas­sé en revue ses quatre prio­ri­tés et a pris un enga­ge­ment de taille pour les années à venir. D’a­bord, le déve­lop­pe­ment éco­no­mique devrait être au cœur de son action publique. L’ar­ri­vée d’Eole devrait être une oppor­tu­ni­té pour toutes les com­munes, urbaines et rurales ; pour cela, il envi­sage de “réor­ga­ni­ser les rabat­te­ments pour une meilleure mobi­li­té”.  La troi­sième prio­ri­té consiste à reva­lo­ri­ser la Seine ; le tou­risme sera un train d’u­nion et le levier des futures poli­tiques publiques de GPS&O.

Enfin, la tran­si­tion éco­lo­gique sera un élé­ment trans­ver­sal pour mener à bien une poli­tique urbaine, des inves­tis­se­ments dans les trans­ports et dans l’es­pace public, sans oublier les infra­struc­tures néces­saires aux com­munes rurales et urbaines. Il s’a­git essen­tiel­le­ment de pas­ser de la méthode à la fina­li­té de la coopé­ra­tion inter­com­mu­nale : le pro­jet du ter­ri­toire devrait se conce­voir avec les com­munes et leurs habi­tants. La sub­si­dia­ri­té et la proxi­mi­té seront des objec­tifs pour la nou­velle pré­si­dence et une gou­ver­nance plus apai­sée. Avec un dis­cours à carac­tère cen­triste, il est cer­tain que Raphaël Cognet allait l’emporter par un score “sovié­tique” contre le com­mu­niste Marc Jam­met.

Après l’é­lec­tion du pré­sident (au centre), Cécile Zam­mit-Popes­cu, maire de Meu­lan-en-Yvelines (à g.) et Karl Olive, maire de Pois­sy et conseiller dépar­te­men­tal, ont été élus, res­pec­ti­ve­ment, 1er et 2e vice-pré­si­dents de Grand Paris Seine & Oise. (J2R)

**********************************************************************************

Les groupes poli­tiques de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine& Oise

Agir pour GPS&O : la droite yve­li­noise dans la majo­ri­té; à titre d’exemple, Mme Cathe­rine Are­nou, Karl Olive y appar­tient.

Ter­ri­toires Citoyens Seine & Oise : LaREM, centre droit et éco­lo­gistes modé­rés dans la majo­ri­té;

Ce groupe est ani­mé par Franck Fon­taine, Maire de Mézières-sur-Seine. S’y trouvent : Eddie Aït, maire de Car­rières-sous-Pois­sy, Mickaël Lit­tiere, adjoint au maire à Conflans-Sainte-Hono­rine, Pas­cal Col­la­do, maire de Ver­nouillet, Fabien Aufrechter, maire de Verneuil sur Seine, Lio­nel Wastl, maire d’Andrésy, Fabienne Devèze, maire de Morain­vil­liers, Karine Kauff­mann, maire de Médan, Gaëlle Pela­tan; adjointe au maire de Ver­nouillet, Oli­vier Mel­sens, adjoint au maire à Verneuil sur Seine, Carole Godard, adjointe au maire à Verneuil sur Seine, Lau­rence Abbou-Ala­vi adjointe au maire d’Andrésy, Féli­ci­té Sathoud, conseillère muni­ci­pale délé­guée à Conflans-Sainte-Hono­rine, Lati­fa Kharj, cCon­seillère muni­ci­pale à Chan­te­loup Les Vignes, Sophie Kéri­gnard, conseillère muni­ci­pale à Triel-sur-Seine.

Démo­cra­tie et Soli­da­ri­té : la Gauche dans la majo­ri­té : Autour du maire des Mureaux, Fran­çois Garay.

IDEES : la gauche dans l’op­po­si­tion : Marc Jam­met…

Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise.

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This