Actualités

Discussion en visioconférence entre Emmanuel Macron et les élus locaux à l’occasion de sa visite à Poissy

par | 18 mars 2021 | Com­mu­niqués, Poli­tique

Pho­to de la visio­con­férence entre Emmanuel Macron et les élus locaux, accom­pa­g­nant le com­mu­niqué Face­book de la Mairie des Mureaux. (DR)

Mercre­di 17 mars 2021, le prési­dent de la République, Emmanuel Macron, s’est ren­du dans les Yve­lines pour vis­iter le site de Pois­sy du Cen­tre Hos­pi­tal­ier Inter­com­mu­nal de Pois­sy/­Saint-Ger­main (CHIPS), en com­pag­nie du maire de la com­mune, Karl Olive. Évidem­ment, cette vis­ite était en lien avec la sit­u­a­tion san­i­taire face au Covid-19 en Île-de-France. Le prési­dent a ter­miné cette journée avec une visio­con­férence avec les élus locaux afin de not­er leurs attentes et leurs craintes rel­a­tives à un nou­veau con­fine­ment dans la région.

La journée du 17 mars pour­rait être con­sid­érée comme un marathon par Emmanuel Macron. Après s’être entretenu toute la mat­inée avec le con­seil sci­en­tifique et des médecins réan­i­ma­teurs, le chef de l’État s’est ren­du sur le site de Pois­sy du Cen­tre Hos­pi­tal­ier Inter­com­mu­nal de Pois­sy/­Saint-Ger­main, en com­pag­nie du maire de la ville, Karl Olive, qui est égale­ment vice-prési­dent de la Com­mu­nauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) et du Con­seil départe­men­tal des Yve­lines. Cette vis­ite con­cer­nait la sit­u­a­tion san­i­taire en Île-de-France, qui s’aggrave en per­ma­nenceavec la hausse des cas de Covid-19. La région dépasse depuis lun­di les 400 cas pour 100 000 habitants.

Le con­fine­ment de la région est sur la table et la déci­sion est atten­due ce 18 mars à 19 h lors de la con­férence de presse du Pre­mier min­istre, Jean Cas­tex, et du min­istre de la San­té, Olivi­er Véran. Cette con­férence est reculée à 19 h car le gou­verne­ment attend la con­clu­sion de l’Agence Européenne des Médica­ments, plus exacte­ment de l’Autorité européenne (EMA), sur le vac­cin AstraZeneca, dont l’utilisation a été sus­pendue en France lun­di et dans plusieurs pays de l’Europe à cause de cas de throm­bose (for­ma­tion de cail­lot san­guin) chez des per­son­nes vac­cinées. Cepen­dant, la causal­ité n’est pas établie réellement.

Échanges avec les élus locaux

A la suite de sa vis­ite, le prési­dent s’est entretenu avec une dizaine d’élus locaux, , en présen­tiel, avec cer­tains dont le maire de Pois­sy, et en visio­con­férence avec d’autres, comme le maire des Mureaux, François Garay.

Le maire de Pois­sy s’est exprimé sur cet échange sur la radio RTL le matin du 18 mars  il a expliqué que ce moment fut un moyen de remon­ter les souhaits des élus locaux face aux futures mesures san­i­taires con­tre la Covid-19. Karl Olive a aus­si évo­qué les mesures de freinage qui pour­raient être mis­es en place. Selon lui, l’exécutif « veut élargir encore un peu plus la pra­tique du télé­tra­vail et le con­train­dre. » Il a aus­si par­lé d’une mesure pour inter­dire les déplace­ments inter-régions et interdépartementaux.

Le maire des Mureaux, François Garay, est égale­ment revenu sur cet échange entre le prési­dent et des élus locaux des Yve­lines sur RMC et BFM, dans la mat­inée du 18 mars. Il a présen­té les qua­tre souhaits qu’il a exposés durant cette réu­nion d’élus :

  • Une démarche cohérente et prag­ma­tique fix­ant un cap jusqu’en sep­tem­bre 2021. Pour que chaque citoyen puisse se pro­jeter vers l’avenir, ce plan adapt­able doit inté­gr­er une approche ter­ri­to­ri­al­isée et les étapes de la reprise d’une véri­ta­ble vie sociale (lieux cul­turels, lieux sportifs, cafés et restaurants…).
  • En par­al­lèle des nou­velles mesures de lutte con­tre l’épidémie, la péri­ode à venir doit être le moment pour élargir et faciliter l’accès à la vac­ci­na­tion (avec des opéra­tions de prox­im­ité s’appuyant sur les pro­fes­sion­nels de san­té et les phar­ma­ciens) et au test sali­vaire pour toutes les généra­tions. Ce nou­v­el effort col­lec­tif doit ren­dre pos­si­ble une amélio­ra­tion durable de la situation.
  • Une approche con­crète et ter­ri­to­ri­al­isée : par exem­ple, la ques­tion du pas­sage à l’heure d’été (prévu le 28 mars) rend plus dif­fi­cile le main­tien d’un cou­vre-feu à 18 h.
  • Un main­tien pour nos citoyens de l’accès à nos lieux de nature (bor­ds de Seine, forêt, parcs) pour leur activ­ité physique.

Quelle sera la forme du nouveau confinement ?

Face à cette troisième vague qui résulte de la présence majori­taire du vari­ant anglais du Covid-19, de nou­velles restric­tions seront pris­es dans les Hauts-de-France et dans l’Île-de-France, comme l’a annon­cé le porte-parole du gou­verne­ment, Gabriel Attal en début de semaine. Le prési­dent de la République s’est entretenu avec son pre­mier min­istre, Jean Cas­tex, durant le déje­uner et jusqu’à 13 h 30 le 18 mars mais les Fran­ciliens ne sauront pas, avant 19 h, quelles mesures exactes seront été pris­es. Deux points sont presque sûrs : il ne devrait pas y avoir de recon­fine­ment général de la France mais il sera par ter­ri­toire et le prési­dent ne veut pas fer­mer les écoles.

Main­tenant, la ques­tion est la suiv­ante : la Région Île-de-France sera-t-elle con­finée tous les jours ou unique­ment le weekend ?

Infor­ma­tion de dernière minute : l’Agence européenne du médica­ment vient de ren­dre son avis sur le vac­cin AstraZeneca : il est sûr et efficace !

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020

Share This