Actua­li­tés

Col­lecte des déchets en Val-de-Seine : une enquête riche d’enseignements

par | 30 avril 2021 | Com­mu­ni­qués, Envi­ron­ne­ment, Inter­co

Logo de l’UFC-Que Choi­sir Val-de-Seine. (DR)

Jeudi 29 avril 2021, l’UFC- Que Choi­sir Val de Seine a émis le com­mu­ni­qué de presse sui­vant sur son enquête tou­chant la « Col­lecte des déchets en Val-de-Seine » et un résu­mé de celle-ci a été dif­fu­sé en atten­dant l’intégralité prochainement.

L’UFC-Que Choi­sir Val-de-Seine a lan­cé, en février der­nier, une enquête sur les chan­ge­ments de fré­quence du ramas­sage des déchets mis en place par la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise à comp­ter du 1er jan­vier 2021.

Afin d’harmoniser cette col­lecte sur son ter­ri­toire et d’amortir, pour l’administré, les hausses à venir des taxes natio­nales, GPS&O avait, en effet, réduit les rythmes de pas­sage, essen­tiel­le­ment dans les quar­tiers pavillon­naires des zones est et ouest. S’en sont rapi­de­ment sui­vis des débor­de­ments de bacs et des appels auprès des mairies.

Un chan­ge­ment bru­tal qui a sur­pris, pro­vo­qué de la gêne et, par­fois, du mécontentement

Les 133 réponses au ques­tion­naire (dont 118 concer­naient 35 com­munes des­ser­vies par GPS&O) montrent que, de façon géné­rale, cette dimi­nu­tion de la fré­quence des col­lectes est consi­dé­rée comme une baisse de la qua­li­té des ser­vices. La gêne et l’incompréhension d’une popu­la­tion infor­mée trop tar­di­ve­ment concernent sur­tout le ramas­sage des déchets recy­clables, des encom­brants et des déchets végétaux.

L’UFC-Que Choi­sir Val-de-Seine émet des recom­man­da­tions repre­nant les remarques des usagers

C’est en gar­dant une col­lecte par semaine pour les recy­clables que des retours en arrière dom­ma­geables pour le tri seront évi­tés. Les répon­dants à l’enquête ont mon­tré une bonne volon­té pour aller vers la réduc­tion de la pro­duc­tion des déchets. Cela néces­site l’arrêt de l’utilisation des sur­em­bal­lages.
La col­lecte en porte à porte pour les verres doit être main­te­nue, tout comme l’enlèvement des encom­brants, afin de ne pas défa­vo­ri­ser les per­sonnes ayant des dif­fi­cul­tés à por­ter de lourdes charges ou n’ayant pas le véhi­cule approprié.

La fré­quence de ramas­sage des déchets verts doit tenir compte des périodes de pro­duc­tion des déchets végé­taux, notam­ment celles des tontes et des tailles de haies.

Enfin, l’association locale plaide pour une réforme de la base de cal­cul de la Taxe d’enlèvement des ordures ména­gères (TEOM) ten­dant vers une taxa­tion au volume.

Cli­quez ici pour accé­der au résu­mé de l’enquête de L’UFC-Que Choi­sir Val-de-Seine

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://​fr​.tipeee​.com/​l​e​s​-​2​-​r​i​v​e​s​-​y​v​e​l​i​nes

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This