Politique

Autres articles

Comé­die poli­tique

Levée de boucliers à l’annonce de la nomination d’Éric Dupond-Moretti comme ministre de la justice. D’abord, une salve d’attaques de féministes 2.0 de tous poils, trop ravies que le président leur offre une telle cible dont l’allure rappelle l’ogre des contes de Perrault. Sa franchise, ses passions cynégétiques, la défense des Balkany … Les nouvelles dames patronnesses vont s’en donner à cœur...

lire plus

Verneuil : Fabien Aufrechter gagne le com­bat à l’ar­ra­ché !

Lorsque l'on participe à un scrutin local, tout va très vite et parfois on oublie l'essentiel : structurellement, on arrive à la fin d'un cycle ; à Verneuil-sur-Seine, le début du prochain cycle est incarné par Fabien Aufrechter, un jeune déjà très expérimenté ! Fabien Aufrechter et son équipe Naturellement Verneuil ont emporté le 28 juin la mairie par 32 voix ! C'était un choc pour les sortants...

lire plus

Villennes : une vic­toire très ser­rée pour Jean-Pierre Laigneau

Le soir du 28 juin restera dans les annales de Villennes-sur-Seine : deux voix ont séparé Jean-Pierre Laigneau de Pierre-François Degand, respectivement 926 pour le premier et 924 pour le deuxième. Loin derrière, Olivier Hardouin avec 465 voix n'a pas réussi sa "remontada". Les élections sont toujours spéciales pour les protagonistes, mais celle du 28 juin restera gravée non seulement chez les...

lire plus

André­sy : Lio­nel Wastl rem­porte l’é­lec­tion avec brio

Avec un score concluant, 44,7 % des voix exprimées, contre 40,1 % pour sa concurrente directe, Virginie Menuret, et 14,5 % pour Denis Faist, Lionel Wastl est sorti victorieux d'une longue campagne électorale. "Le premier discours de Lionel Wastl a rappelé que ce mandat serait celui du participatif et d'une ville durable. J'ai été très touché par l'émotion, hier, de ces hommes et de ces femmes...

lire plus

Second tour à Triel :
renou­vel­le­ment en pers­pec­tive

Puisque le rédacteur a choisi un pseudo, fictionnalisons aussi quelque peu le dernier acte de nos municipales trielloises en donnant de plus ou moins gentils surnoms aux protagonistes restant en lice au deuxième tour qui restera, à bien des égards, inédit. Voici une sociologie politique à notre façon ! Si vous votez pour la liste de Rantanplan … Eh bien, désolé, vous faites parti des perdants,...

lire plus