Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Dans la littérature, le cinéma et les arts plastiques est largement traité le thème de l'épidémie. Le Covid-19 est la première épidémie d'importance du XXIe siècle à nous atteindre directement. En ces temps de confinement, nous allons chacun mettre à profit cette parenthèse forcée. Ainsi reclus, nous devrons occuper une partie de notre temps à nous préserver et peut-être à réfléchir, méditer sur nous-même, notre condition humaine.

 

Avis à tous les collectionneurs : samedi 29 février et dimanche 1er  mars 2020, l’APCCT  invite les amateurs de classique ou d’insolite de Triel-sur-Seine  et des environs à son 20e Salon toutes collections à l’Espace Rémi Barrat (près de la gare, entrée libre de 9 h à 18 h).

Noir, vert ou blanc, quel vendredi voulons-nous le lendemain de la fête américaine de Thanksgiving ? Est-il nécessaire de multiplier, en France, en dehors des périodes légales des soldes, en les prolongeant, des opérations mondiales destinées à générer une frénésie de consommation ?

Le 20 novembre, en séance de commission permanente de l'exécutif de la Région Île-de-France, la majorité s'est engagée à affecter un budget de 100 000 euros à des études pour le nettoyage de la plaine de Carrières-sous-Poissy, notamment du site dit "la mer des déchets".

Elle était attendue sur la plus grande décharge illégale de France depuis plusieurs mois et a enfin décidé de s’y rendre le lundi 4 novembre 2019. Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a donc fait le déplacement, afin de mesurer l’ampleur de la catastrophe écologique qui se joue depuis 3 ans sur l’ancienne plaine maraîchère de Carrières-sous-Poissy.

"Beyond human vision"* est le message de cette entreprise internationale, implantée depuis quatorze ans dans les Yvelines. Patrice Ferrant, son manager en France, a expliqué la philosophie et les atouts de cette entreprise qui cherche à élargir son marché dans le secteur des collectivités locales. 

* Au-delà du regard humain

Du 27 juin au 11 juillet 2019, a eu lieu une enquête publique relative à la délimitation, à Médan, entre le domaine public fluvial et les parcelles privées de la rue de Seine (entre le n°37 et l’ancien restaurant « Le Moulin Rouge »). Le commissaire enquêteur a décrit les conditions et le déroulement de l’enquête et a exposé ses conclusions qui ont motivé son avis favorable.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a retenu 107 projets sur le plan national. Sur les trois lauréats en Île-de-France, deux sont situés sur le territoire de l'intercommunalité Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Outre le parc solaire à Triel-sur-Seine porté par l’intercommunalité, un projet du groupe Total à Gargenville d’une puissance d’environ 23,5 MWc (équivalent à la consommation électrique de 7 981 foyers) a été choisi. 

Le J2R a enquêté sur le secteur économique de l'énergie photovoltaïque.

Depuis sa défaite en 2014, Eddie Aït a fait du chemin dans la rédemption. Sa candidature ne surprend personne, mais elle reste à convaincre les habitants de Carrières. Dans une missive distribuée, le lundi 2 septembre, dans l'ensemble de foyers de la ville, M. Aït incite les Carriérois à "retrouver le plaisir et la fierté de vivre" à Carrières-sous-Poissy. 

Le 5 septembre, lors d'une conférence de presse dans la plaine, Anthony Effroy, président de l'association RSNE(1) , et Alexandre Faro, avocat à la cour, ont lancé les hostilités contre l'Etat pour son "inaction" sur l'affaire de la mer de déchets à Carrières-sous-Poissy : ils ont annoncé une double plainte, administrative et pénale, pour faire bouger les autorités compétentes.(Webtélé 2r)

L'océan de déchets à 35 kilomètres de Paris a fait l'objet d'une médiatisation nationale sans ambage mais rien ne bouge ; le risque est de voir ce débat s'instrumentaliser dans les mois à venir !

GPS&O : un conseil communautaire important devait avoir lieu le 4 juillet. Non seulement il n'a pas eu lieu mais en plus il s'est produit une chamaillerie incontrôlable (et incontrôlée ?) qui révèle publiquement des dissensions majeures et inquétantes.

"Vous êtes tous des cons !", voilà comment une personnalité de Grand Paris Seine & Oise a insulté certains élus du groupe d'opposition Indépendants Seine & Oise, suite au manque d'élus présents à l'assemblée délibérante du jeudi 4 juillet à 16 h. La séance devra être reportée, cette fois sans quorum.

Les membres du comité de rédaction du Journal des Deux Rives sont en deuil. Claude Loiseau est décédé le 18 juin. Les obsèques auront lieu le 25 juin à 11h00 au cimetière communal.

Le Premier ministre a annoncé le 12 juin 2019 la suppression totale de la taxe d’habitation sur les résidences principales pour l’ensemble des foyers, quel que soit le montant de leur revenu. 

 

Pages

Publicité