Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Le 15 novembre à Conflans-Sainte-Honorine, l'assemblée générale du Collectif pour la Protection des Riverains de l'Autoroute A184 (devenue A104) a été conclue par M. Laurent Lantoine avec un message offensif contre ceux, notamment le maire de Poissy, qui tentent de relancer le dossier de l'Autoroute A104. Nous publions l'intégralité de sa tribune qui résonne dans les communes qui pourraient être affectées par cet ouvrage. 

Le Dr Vincent Richard-Bloch, adjoint au maire de Poissy délégué à la culture, a annoncé, lors du "vernissage" de l'exposition  “Le Paysage français 1850-1914”, qu'elle était la dernière de toutes celles qu'il a organisées au cours de sa longue participation à la vie de la commune. Il s'est montré, particulièrement, intéressé par les résultats de notre enquête historique, déclenchée par l'un des tableaux exposés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 7 novembre, le Secours Catholique Caritas France a rendu public son Rapport annuel sur l’état de la pauvreté en France.  En plus des statistiques générales habituelles, une partie dédiée de ce rapport analyse, cette année, la situation des personnes étrangères et migrantes, souvent très jeunes, rencontrées dans les accueils du Secours Catholique en 2018.  Dans les Yvelines, cette association caritative accueille et soutient actuellement 27 000 personnes à travers un réseau de 60 équipes locales. 

Lors de sa réunion du 12 septembre 2019 à Carrières-sous-Poissy, le comité de rédaction du J2R a préparé le journal aux échéances politiques des mois à venir. Deux points à retenir :
- Le J2R reste ouvert à tous dans le cadre de la campagne municipale de 2020.
- La ligne éditoriale, surtout concernant la campagne municipale à Triel, sera à la charge d'Augustin Blin, qui devient secrétaire de rédaction du journal. 
 

Noir, vert ou blanc, quel vendredi voulons-nous le lendemain de la fête américaine de Thanksgiving ? Est-il nécessaire de multiplier, en France, en dehors des périodes légales des soldes, en les prolongeant, des opérations mondiales destinées à générer une frénésie de consommation ?

Le 20 novembre, en séance de commission permanente de l'exécutif de la Région Île-de-France, la majorité s'est engagée à affecter un budget de 100 000 euros à des études pour le nettoyage de la plaine de Carrières-sous-Poissy, notamment du site dit "la mer des déchets".

Elle était attendue sur la plus grande décharge illégale de France depuis plusieurs mois et a enfin décidé de s’y rendre le lundi 4 novembre 2019. Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a donc fait le déplacement, afin de mesurer l’ampleur de la catastrophe écologique qui se joue depuis 3 ans sur l’ancienne plaine maraîchère de Carrières-sous-Poissy.

"Beyond human vision"* est le message de cette entreprise internationale, implantée depuis quatorze ans dans les Yvelines. Patrice Ferrant, son manager en France, a expliqué la philosophie et les atouts de cette entreprise qui cherche à élargir son marché dans le secteur des collectivités locales. 

* Au-delà du regard humain

Du 27 juin au 11 juillet 2019, a eu lieu une enquête publique relative à la délimitation, à Médan, entre le domaine public fluvial et les parcelles privées de la rue de Seine (entre le n°37 et l’ancien restaurant « Le Moulin Rouge »). Le commissaire enquêteur a décrit les conditions et le déroulement de l’enquête et a exposé ses conclusions qui ont motivé son avis favorable.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a retenu 107 projets sur le plan national. Sur les trois lauréats en Île-de-France, deux sont situés sur le territoire de l'intercommunalité Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Outre le parc solaire à Triel-sur-Seine porté par l’intercommunalité, un projet du groupe Total à Gargenville d’une puissance d’environ 23,5 MWc (équivalent à la consommation électrique de 7 981 foyers) a été choisi. 

Le J2R a enquêté sur le secteur économique de l'énergie photovoltaïque.

Depuis sa défaite en 2014, Eddie Aït a fait du chemin dans la rédemption. Sa candidature ne surprend personne, mais elle reste à convaincre les habitants de Carrières. Dans une missive distribuée, le lundi 2 septembre, dans l'ensemble de foyers de la ville, M. Aït incite les Carriérois à "retrouver le plaisir et la fierté de vivre" à Carrières-sous-Poissy. 

Le 5 septembre, lors d'une conférence de presse dans la plaine, Anthony Effroy, président de l'association RSNE(1) , et Alexandre Faro, avocat à la cour, ont lancé les hostilités contre l'Etat pour son "inaction" sur l'affaire de la mer de déchets à Carrières-sous-Poissy : ils ont annoncé une double plainte, administrative et pénale, pour faire bouger les autorités compétentes.(Webtélé 2r)

L'océan de déchets à 35 kilomètres de Paris a fait l'objet d'une médiatisation nationale sans ambage mais rien ne bouge ; le risque est de voir ce débat s'instrumentaliser dans les mois à venir !

GPS&O : un conseil communautaire important devait avoir lieu le 4 juillet. Non seulement il n'a pas eu lieu mais en plus il s'est produit une chamaillerie incontrôlable (et incontrôlée ?) qui révèle publiquement des dissensions majeures et inquétantes.

"Vous êtes tous des cons !", voilà comment une personnalité de Grand Paris Seine & Oise a insulté certains élus du groupe d'opposition Indépendants Seine & Oise, suite au manque d'élus présents à l'assemblée délibérante du jeudi 4 juillet à 16 h. La séance devra être reportée, cette fois sans quorum.

Pages

Publicité