Actualités

Débat autour de GPS&O à La Péniche de Triel : “La pression fiscale est-elle une fatalité intercommunale ?” (Webtélé2r)

Jeu­di 17 novem­bre 2022 à 20 h, s’est tenue à La Péniche de Triel-Sur-Seine, à l’initiative du Col­lec­tif Citoyen GPSEO et encadrée par le Jour­nal des Deux Rives, une con­férence-débat autour GPS&O…

lire plus

Calcia renonce, définitivement, à son projet dans le Vexin après 22 ans de procédures

par | 14 avril 2022 | Com­mu­niqués, Envi­ron­nement, Vie asso­cia­tive

Les opposants asso­ci­at­ifs à Cal­cia, lors d’une marche en 2020 (pho­to archive J2R) 

Le jeu­di 14 avril 2022, le cimen­tier Cal­cia a annon­cé renon­cer défini­tive­ment à son pro­jet d’extension des car­rières dans le Parc région­al du Vex­in,  lev­ant ain­si l’ambiguïté, relancée, depuis peu, par le rejet  des recours des opposants par le tri­bunal admin­is­tratif de Ver­sailles. Par­mi eux se trou­vent le parc région­al du Vex­in, les com­munes de Brueil-en-Vex­in, de Sail­ly et  de Fonte­nay-Saint-Père ain­si que plusieurs asso­ci­a­tions.
Par Pol­lux

Comme l’a annon­cé l’Association vex­i­noise de lutte con­tre les car­rières cimen­tières (AVL3C) sur ses réseaux, après 22 ans de procé­dures, le cimen­tier Cal­cia a renon­cé aux car­rières dans le parc région­al du Vex­in. « Nous avons décidé de ne pas men­er à bien ce pro­jet », a con­fir­mé, le jeu­di 14 avril dans la mat­inée, une source proche de la direc­tion de Cal­cia, selon un arti­cle du Parisien et l’association AVL3C. La déci­sion aurait été trans­mise à la pré­fec­ture des Yve­lines.
Depuis 2000, des procé­dures étaient menées par les opposants, qui comptent dans leurs rangs des habi­tants du Vex­in, des asso­ci­a­tions et des élus.

Rappel des épisodes précédents

Le cimen­tier Cal­cia avait obtenu, le 20 juin 2019, l’autorisation de l’extension des car­rières de l’entreprise dans le Vex­in du préfet des Yve­lines, Jean-Jacques Brot, mais la sit­u­a­tion a évolué en jan­vi­er 2020 avec un revire­ment de sit­u­a­tion suite à une déc­la­ra­tion du cimen­tier datant de décem­bre 2019 : il a déclaré vouloir délo­calis­er, à Nan­terre, 250 salariés sur les 370 que compte le siège de Guerville.

Pour Pierre Bédi­er, prési­dent du départe­ment des Yve­lines et les per­son­nal­ités poli­tiques locales, qui l’entouraient lors d’une con­férence de presse, le same­di 11 jan­vi­er dans la salle de l’Agora à Mantes-la-Jolie (voir l’article du 13 jan­vi­er 2020), Cal­cia avait trahi les élus qui soute­naient son pro­jet d’extension des car­rières. En effet, le cimen­tier s’était engagé à rénover le site pol­lu­ant de Gar­genville et à main­tenir des emplois à Guerville en échange des autori­sa­tions d’exploitation. En con­séquence, le jeu­di 16 jan­vi­er 2020, le con­seil de la Com­mu­nauté urbaine  Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) a approu­vé son Plan local d’urbanisme inter­com­mu­nal (PLUi), ain­si qu’une motion exclu­ant l’extension des car­rières du cimen­tier Cal­cia dans le Parc du Vex­in (voir arti­cle du 18 jan­vi­er 2020).

Les recours admin­is­trat­ifs déposés en 2019 et 2020 blo­quaient l’exploitation du site par le cimen­tier. Dans le com­mu­niqué du 18 novem­bre 2020, le Groupe Cal­cia-Hei­del­berg expli­quait, juste­ment, qu’il aurait renon­cé en rai­son des « nom­breux recours » déposés par les élus locaux et les asso­ci­a­tions de défense de l’environnement.

Dénoue­ment au print­emps 2022

Le 1er avril, un juge­ment du tri­bunal admin­is­tratif de Ver­sailles a rejeté les recours qui avaient été déposés con­tre le pro­jet d’extension des car­rières de Cal­cia. Ces recours avaient été émis par le parc région­al du Vex­in, les com­munes de Brueil-en-Vex­in, de Sail­ly et de Fonte­nay-Saint-Père ain­si que plusieurs asso­ci­a­tions.
Cal­cia aurait pu, alors, revenir sur sa déci­sion et relancer son pro­jet dans le Vex­in. C’é­tait un dan­ger que craig­naient les opposants, en fonc­tion du com­porte­ment « ambigu » du cimen­tier depuis quelques temps.

Les opposants atten­dent main­tenant que le cimen­tier se désiste des dif­férents recours judi­ci­aires non purgés et que l’État abroge le  décret de Zone spé­ciale.
Si tout est bien con­fir­mé, la réponse à la ques­tion, émise dans un arti­cle précé­dent sur le sujet,  « Y aura t‑il une “nou­velle sai­son” de con­tes­ta­tions autour du pro­jet d’extension des car­rières de la Cimenterie Cal­cia ? », sera « Non » !

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020