Actua­li­tés

Bien­tôt, une épi­ce­rie sociale et soli­daire intercommunale

par | 10 novembre 2020 | Triel-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Ver­nouillet

L’as­so­cia­tion P’tite Epi­sol a pré­sen­té son pro­jet durant le Forum des asso­cia­tions de Verneuil-sur-Seine en sep­tembre 2020. (J2R)

Le concept de l’é­co­no­mie sociale et soli­daire pro­gresse petit à petit, selon les pro­mo­teurs de l’é­pi­ce­rie sociale et soli­daire qui sera ouverte au pre­mier tri­mestre de 2021 dans les villes de Verneuil, de Ver­nouillet et peut-être à Triel-sur-Seine.

La P’tite Epi­sol est une asso­cia­tion loi 1901 qui s’est don­né comme objec­tif de créer une épi­ce­rie sociale et soli­daire et un jar­din en per­ma­cul­ture dans les com­munes de Verneuil-sur-Seine et de Ver­nouillet. Par ce mon­tage, il est pré­vu de faire par­ti­ci­per les béné­fi­ciaires éven­tuels de ce dis­po­si­tif social. Les épi­ce­ries soli­daires sont des lieux œuvrant pour une inser­tion durable de per­sonnes fra­gi­li­sées via un accom­pa­gne­ment per­son­na­li­sé et un accès à une ali­men­ta­tion de qua­li­té. Les « clients » par­ti­cipent finan­ciè­re­ment d’une manière sym­bo­lique lors de leurs achats, notam­ment de fruits et de légumes frais.

Avec la crise sani­taire liée au coro­na­vi­rus, et afin de répondre à la demande crois­sante en aide ali­men­taire, l’As­so­cia­tion natio­nale des Epi­ce­ries Soli­daires (ANDES) a lan­cé en mai 2020 une col­lecte de fonds d’un mil­lion d’eu­ros, avec pour objec­tif de sou­te­nir la créa­tion d’é­pi­ce­ries soli­daires dans toute la France. Par consé­quent, l’as­so­cia­tion P’tite Epi­sol cor­res­pond au pro­fil de ce type d’or­ga­nisme qui agit pour l’in­ser­tion des popu­la­tions en situa­tion fra­gile en déve­lop­pant des solu­tions inno­va­trices autour de l’a­li­men­ta­tion de qualité.

Ste­ven Day, pré­sident de Pétite Epi­sol, s’est rejoui : « Nous fai­sons par­tie des 10 pre­miers pro­jets sur un plan natio­nal qui ont été sélec­tion­nés par ANDES pour béné­fi­cier d’un accom­pa­gne­ment et sou­tien finan­cier. »

En cette période de recon­fi­ne­ment, où de plus en plus de per­sonnes sou­vent peu habi­tués à l’aide ali­men­taire en ont besoin, il est impor­tant de sou­te­nir les épi­ce­ries soli­daires ! Bien plus qu’une aide ali­men­taire, ce sont des lieux de socia­bi­li­té, d’é­coute et de par­tage, qui valo­risent les com­pé­tences et consti­tuent un trem­plin vers une meilleure inser­tion sociale.

Le réseau ANDES est un maillage de 380 épi­ce­ries soli­daires avec envi­ron 170 000 « clients béné­fi­ciaires », selon le pré­sident Day. Le nombre de repas dis­tri­bués est éva­lué à 22 mil­lions par an. Dans le sché­ma de ce dis­po­si­tif natio­nal, plus de 12 300 ate­liers sont orga­ni­sés par an (cours de cui­sine, ate­liers CV, etc.) et quatre chan­tiers d’in­ser­tion sont opé­rés dans les mar­chés de gros de Run­gis, Lille, Per­pi­gnan et Mar­seille. C’est pour récu­pé­rer les inven­dus des gros­sistes et des indus­triels afin de les redis­tri­buer par la biais des épi­ce­ries soli­daires du réseau que ces chan­tiers existent.

Actuel­le­ment, les Villes de Verneuil-sur-Seine et de Ver­nouillet s’ac­tivent afin de pro­po­ser un local (Verneuil) et une par­celle (Ver­nouillet) afin d’en faire un jar­din pota­ger. L’as­so­cia­tion Péniche Arche Espé­rance a été aus­si contac­tée pour voir les moda­li­té d’une coopé­ra­tion dans ce pro­jet inno­vant et soli­daire qui aura peut-être une antenne à Triel-sur-Seine.
Enfin, Ste­ven Day a lan­cé un appel aux béné­voles pour aider dans la ges­tion de ce lieu d’ac­cueil et de convivialité.

Pour en savoir plus : 

Cour­riel : petite.​episol@​gmail.​com

Télé­phone : 06 64 68 07 95

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://​fr​.tipeee​.com/​l​e​s​-​2​-​r​i​v​e​s​-​y​v​e​l​i​nes

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This