Actualités

Bientôt, une épicerie sociale et solidaire intercommunale

par | 10 novem­bre 2020 | Triel-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Vernouil­let

L’as­so­ci­a­tion P’tite Episol a présen­té son pro­jet durant le Forum des asso­ci­a­tions de Verneuil-sur-Seine en sep­tem­bre 2020. (J2R)

Le con­cept de l’é­conomie sociale et sol­idaire pro­gresse petit à petit, selon les pro­mo­teurs de l’épicerie sociale et sol­idaire qui sera ouverte au pre­mier trimestre de 2021 dans les villes de Verneuil, de Vernouil­let et peut-être à Triel-sur-Seine.

La P’tite Episol est une asso­ci­a­tion loi 1901 qui s’est don­né comme objec­tif de créer une épicerie sociale et sol­idaire et un jardin en per­ma­cul­ture dans les com­munes de Verneuil-sur-Seine et de Vernouil­let. Par ce mon­tage, il est prévu de faire par­ticiper les béné­fi­ci­aires éventuels de ce dis­posi­tif social. Les épiceries sol­idaires sont des lieux œuvrant pour une inser­tion durable de per­son­nes frag­ilisées via un accom­pa­g­ne­ment per­son­nal­isé et un accès à une ali­men­ta­tion de qual­ité. Les “clients” par­ticipent finan­cière­ment d’une manière sym­bol­ique lors de leurs achats,  notam­ment de fruits et de légumes frais.

Avec la crise san­i­taire liée au coro­n­avirus, et afin de répon­dre à la demande crois­sante en aide ali­men­taire, l’As­so­ci­a­tion nationale des Epiceries Sol­idaires (ANDES) a lancé en mai 2020 une col­lecte de fonds d’un mil­lion d’eu­ros, avec pour objec­tif de soutenir la créa­tion d’épiceries sol­idaires dans toute la France. Par con­séquent, l’as­so­ci­a­tion P’tite Episol cor­re­spond au pro­fil de ce type d’or­gan­isme qui agit pour l’in­ser­tion des pop­u­la­tions en sit­u­a­tion frag­ile en dévelop­pant des solu­tions inno­va­tri­ces autour de l’al­i­men­ta­tion de qualité.

Steven Day, prési­dent de Pétite Episol, s’est rejoui : “Nous faisons par­tie des 10 pre­miers pro­jets sur un plan nation­al qui ont été sélec­tion­nés par ANDES pour béné­fici­er d’un accom­pa­g­ne­ment et sou­tien financier.”

En cette péri­ode de recon­fine­ment, où de plus en plus de per­son­nes sou­vent peu habitués à l’aide ali­men­taire en ont besoin, il est impor­tant de soutenir les épiceries sol­idaires ! Bien plus qu’une aide ali­men­taire, ce sont des lieux de socia­bil­ité, d’é­coute et de partage, qui val­orisent les com­pé­tences et con­stituent un trem­plin vers une meilleure inser­tion sociale.

Le réseau ANDES est un mail­lage de 380 épiceries sol­idaires avec env­i­ron 170 000 “clients béné­fi­ci­aires”, selon le prési­dent Day. Le nom­bre de repas dis­tribués est éval­ué à 22 mil­lions par an. Dans le sché­ma de ce dis­posi­tif nation­al, plus de 12 300 ate­liers sont organ­isés par an (cours de cui­sine, ate­liers CV, etc.) et qua­tre chantiers d’in­ser­tion sont opérés dans les marchés de gros de Rungis, Lille, Per­pig­nan et Mar­seille.  C’est pour récupér­er les inven­dus des grossistes et des indus­triels afin de les redis­tribuer par la biais des épiceries sol­idaires du réseau que ces chantiers existent.

Actuelle­ment, les Villes de Verneuil-sur-Seine et de Vernouil­let s’ac­tivent afin de pro­pos­er un local (Verneuil) et une par­celle (Vernouil­let) afin d’en faire un jardin potager. L’as­so­ci­a­tion Péniche Arche Espérance a été aus­si con­tac­tée pour voir les modal­ité d’une coopéra­tion dans ce pro­jet inno­vant et sol­idaire qui aura peut-être une antenne à Triel-sur-Seine.
Enfin, Steven Day a lancé un appel aux bénév­oles pour aider dans la ges­tion de ce lieu d’ac­cueil et de convivialité.

Pour en savoir plus : 

Cour­riel : petite.episol@gmail.com

Télé­phone :  06 64 68 07 95

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020