Actualités

ARS Île-de-France : vaccination et dépistage durant l’été

par | 13 juillet 2021 | Com­mu­ni­qués, Socié­té

Affiche de l’ARS : #tous­vac­ci­nés #tous­pro­té­gés (affiche du com­mu­ni­qué du 13/7/2021)

Mardi 13 juillet 2021, fai­sant suite aux décla­ra­tions du pré­sident de la Répu­blique, la veille, l’Agence Régio­nale de San­té (ARS) d’Île-de-France, par com­mu­ni­qué, a expo­sé son pro­gramme « vac­ci­na­tion et dépis­tage » pen­dant l’été en Île-de-France.

Voi­ci l’intégralité du com­mu­ni­qué du 13 juillet 2021 qui a été trans­mis par l’ARS d’Île-de-France. Vac­ci­ner et dépis­ter pen­dant l’été en Île-de-France : lan­ce­ment d’une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion, ouver­tures des centres, inten­si­fi­ca­tion des opé­ra­tions d’“aller-vers”.

L’Île-de-France vient de fran­chir les 10 mil­lions d’injections depuis le début de la cam­pagne de vac­ci­na­tion contre la Covid-19, dont 6 mil­lions de pri­mo injec­tions. Cepen­dant, le variant Del­ta, plus conta­gieux, pro­gresse rapi­de­ment ; il est deve­nu le variant majo­ri­taire des nou­velles conta­mi­na­tions dans la région. La vac­ci­na­tion est le rem­part le plus sûr contre les formes graves et contre la pro­gres­sion du virus. Pen­dant tout l’été, l’ARS d’Île-de-France, en lien avec les auto­ri­tés pré­fec­to­rales, l’Assurance mala­die et les élus, est tota­le­ment mobi­li­sée pour dépis­ter, cas­ser les chaines de conta­mi­na­tion et vac­ci­ner pour atteindre par­tout la cou­ver­ture vac­ci­nale la plus éle­vée avant la rentrée.

Dans cet objec­tif, l’ARS d’Île-de-France lance une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion pour pro­mou­voir la vac­ci­na­tion, en par­ti­cu­lier auprès des publics jeunes (15−25 ans), et inten­si­fie les opé­ra­tions de vac­ci­na­tion et de dépis­tage ciblées pour les per­sonnes non-vac­ci­nées qui res­tent à convaincre ou sont éloi­gnées du sys­tème de santé.

#Tous­Vac­ci­nés #Tous­Pro­té­gés : une com­mu­ni­ca­tion print et digi­tale pour inci­ter les jeunes à se faire vacciner 

Pour inci­ter les jeunes Francilien(ne)s à se faire vac­ci­ner sans attendre, l’ARS lance une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion print et digi­tale dif­fu­sée dans toute la région.

Elle rap­pelle de manière inci­ta­tive et posi­tive que le retour à une vie « nor­male » passe par la vac­ci­na­tion : pour la levée des res­tric­tions, la par­ti­ci­pa­tion à des ras­sem­ble­ments, la réou­ver­ture d’évènements cultu­rels et fes­tifs en toute sécu­ri­té… Tous les jeunes, de tous les milieux sont concernés.

La cam­pagne cible en par­ti­cu­lier les lieux fré­quen­tés par ces publics :

· un affi­chage print dans les bars et res­tau­rants fran­ci­liens avec 3 visuels dif­fé­rents, du 22 juillet au 18 août ;

· une série de 9 vidéos spon­so­ri­sées sur les réseaux sociaux Ins­ta­gram, Snap­chat et Tik­Tok, du 12 juillet au 1er août.

Ces sup­ports pré­sentent un QR code per­met­tant de se connec­ter à sante.fr et ain­si faci­li­ter la prise de ren­dez-vous en centres de vaccination.

Une offre de vac­ci­na­tion et de dépis­tage dense, com­plé­tée par des actions ciblées

Pour la période esti­vale, 82 % des capa­ci­tés d’injection et 77 % du nombre de centres (de la semaine du 5 juillet à la semaine du 23 août incluse) sont main­te­nus en Île-de-France, avec des varia­tions selon les dépar­te­ments et les semaines. En Seine-Saint-Denis, 100 % des centres res­tent ouverts pen­dant l’été, 85 % dans le Val-De-Marne et le Val d’Oise, 42 % dans les Yve­lines, 62% dans les Hauts-de-Seine, 70 % à Paris, 74% en Seine-Et-Marne et 73 % en Essonne.

Cette offre vac­ci­nale est en per­ma­nence rééva­luée par l’ARS et les Pré­fets, en concer­ta­tion avec les maires, afin de mobi­li­ser les res­sources dis­po­nibles (locaux, équi­pe­ments, res­sources humaines) et de mesu­rer les besoins en tenant compte des congés des dif­fé­rents pro­fes­sion­nels inter­ve­nants ou mobi­li­sés sur d’autres actions pen­dant l’été. L’objectif est de garan­tir une offre de vac­ci­na­tion suf­fi­sante pen­dant tout l’été.

Par ailleurs, les opé­ra­tions d’aller-vers s’intensifient pen­dant l’été, à la fois pour le grand public via des opé­ra­tions spé­ci­fiques dans des lieux très fré­quen­tés (Cano­pée des Halles, Par­vis de l’Hôtel de Ville, en centres com­mer­ciaux…), pour des popu­la­tions par­ti­cu­lières (étu­diants, jeunes tra­vailleurs, femmes enceintes…), ou encore pour les publics pré­caires (livreurs à vélo, chauf­feurs VTC, foyers tra­vailleurs migrants, centres d’hébergement, bidon­ville, quar­tiers défa­vo­ri­sés…). La mobi­li­sa­tion des Média­teurs de lutte anti-covid (MLAC) est essen­tielle pour la sen­si­bi­li­sa­tion au dépis­tage et à la vac­ci­na­tion dans les opé­ra­tions d’aller-vers.

Concer­nant la stra­té­gie « tes­ter-aler­ter-pro­té­ger », l’ARS main­tient tout l’été ses opé­ra­tions de dépis­tage et de recherche active des variants, notam­ment en cas de risque de clus­ters, et main­tien­dra un niveau d’activité ren­for­cée per­met­tant le contrôle de l’épidémie. L’activité des 23 centres de dépis­tage et de diag­nos­tic Covid (CDDC) fran­ci­liens est main­te­nue au moins jusqu’au 30 septembre.

L’ARS d’Île-de-France inten­si­fie éga­le­ment son action dans plu­sieurs lieux don­nant lieu à des ras­sem­ble­ments pen­dant la période esti­vale (hôtels, cam­pings, bases de loi­sirs, fes­ti­vals, etc.), afin de pro­po­ser des actions de dépis­tage, notam­ment grâce aux 315 000 auto­tests alloués à la région. En com­plé­ment, des équipes seront pro­je­tées et des bar­nums ins­tal­lés dans les com­munes qui ont des taux de dépis­tage faibles, ou si une sur-inci­dence est obser­vée. Des actions spé­ci­fiques de dépis­tage à l’occasion des départs et retours de vacances sont enga­gées sur des aires d’autoroutes des dépar­te­ments de grande cou­ronne à par­tir du 13 juillet.

Enfin, la démarche d’aller-vers est ren­for­cée, en par­ti­cu­lier dans les quar­tiers popu­laires et vis-à-vis des per­sonnes souf­frant de comor­bi­di­tés, avec le déploie­ment de bar­nums de dépis­tage mais aus­si la mise en place d’actions spé­ci­fiques comme la dis­tri­bu­tion d’autotests, de masques, l’aide à la prise de ren­dez-vous pour la vac­ci­na­tion, la pour­suite des actions menées avec l’Assurance mala­die, les pré­fets et les élus pour pro­po­ser la vac­ci­na­tion dans les ter­ri­toires dans les­quels la cou­ver­ture vac­ci­nale est la plus faible.

Nous devons pour­suivre nos efforts pour vac­ci­ner un maxi­mum de per­sonnes durant l’été, et dépis­ter et iso­ler les cas posi­tifs afin de ralen­tir la pro­pa­ga­tion du variant Del­ta. La vac­ci­na­tion est effi­cace contre les formes graves du Covid-19 à plus de 90 % après deux injec­tions, quel que soit le type de vaccins.

Retrou­ver la liste des centres éphé­mères et les fer­me­tures esti­vales ici

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This