Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Archives J2R : Commissariat dans le Canton, la messe était dite depuis longtemps

par | 2 mars 2021 | Triel-sur-Seine, Ver­neuil-sur-Seine

Le débat autour de la sécu­ri­té publique avait com­men­cé depuis les années 2000. Voi­ci le cha­pitre 2009 de ce débat. (DR)

En jan­vier 2009, Marie-Hélène Lopez-Jol­li­vet, maire de Ver­nouillet, avait annon­cé l’enterrement du pro­jet de com­mis­sa­riat de plein droit sur le can­ton de Triel. Pour­tant les 35.000 habi­tants concer­nés l’espéraient depuis des dizaines d’années tant il était indis­pen­sable. Les pré­si­dents suc­ces­sifs du syn­di­cat ad hoc pour mener à bien ce pro­jet, Jean-Pierre Houl­le­mare et Joël Man­cel s’en rejettent la res­pon­sa­bi­li­té..

Le dos­sier de la sécu­ri­té publique se carac­té­rise par la déma­go­gie de nos res­pon­sables, par­ti­cu­liè­re­ment en périodes élec­to­rales… et sur­tout depuis que le chef de l’État, Nico­las Sar­ko­zy, a dési­gné la sécu­ri­té comme un des enjeux majeurs depuis 2001. Tous les élus ou ceux qui cher­chaient à se faire réélire ont mis la créa­tion d’un com­mis­sa­riat comme leur prio­ri­té. Mais depuis 2009, et même avant, la messe était dite… il n’y aura pas de créa­tion de com­mis­sa­riat dans le canton.

Toutes les auto­ri­tés concer­nées le savaient mais per­sonne ne vou­lait prendre la res­pon­sa­bi­li­té poli­tique de cet échec. A la der­nière pré­sen­ta­tion du rap­port du SIVUCOP, le 19 novembre 2009, l’information était offi­cielle : le ser­vice char­gé de la créa­tion des nou­veaux com­mis­sa­riats en France, a mis son veto, la pre­mière semaine de novembre, à la pro­po­si­tion de la ville de Ver­nouillet d’utiliser le rez-de-chaus­sée d’un ensemble de loge­ments construit par Bouygues. Le SGAP n’a pas homo­lo­gué le site car la sécu­ri­té des poli­ciers n’aurait pas été assu­rée. Il fal­lait un bâti­ment iso­lé… Donc retour à la case du départ.

Se mettre au travail… pour la sécurité républicaine

Joël Man­cel, le pré­sident actuel du SIVUCOP et Jean-Pierre Houl­le­mare, l’ancien maire de Triel et par consé­quent ancien pré­sident du SIVUCOP, ont échan­gé des ama­bi­li­tés. Pour ce der­nier, les trois com­munes du can­ton ont été « très inac­tives » et il a inci­té le maire actuel à « se mettre au tra­vail ». Joël Man­cel a rétor­qué qu’il passe son temps à faire avan­cer les dos­siers et qu’il n’allait pas « se battre pour une cause per­due ! ». Car selon l’ancien colis­tier de J‑P Houl­le­mare, « tout le monde savait (NDLR : y com­pris J‑P Houl­le­mare) que ce com­mis­sa­riat ne se ferait pas ! » « Men­songe éhon­té, » s’est excla­mé J‑P Houl­le­mare, et il a deman­dé que tous les compte-ren­dus du SIVUCOP soient res­sor­tis et mis à la dis­po­si­tion de l’ensemble des élus pour le pro­chain conseil muni­ci­pal, qui se tien­dra le jeu­di 17 décembre 2009. Ambiance assurée !

Le conte­nu déma­go­gique de ce dos­sier est évident : la sécu­ri­té est un éten­dard pour les uns pen­dant les élec­tions, mais après, tout le monde est aux abon­nés absents. Triel-sur-Seine, Ver­neuil-sur-Seine et Ver­nouillet souffrent de l’absence d’un équi­pe­ment public de proxi­mi­té… car la sécu­ri­té des citoyens est une valeur républicaine.

Cet article avait été publié le 15 décembre 2009 dans les édi­tions Inter­net et papier du J2R. 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This