Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Archives 2014 : Jean-Louis Chapuis : « la police de proximité n’est pas enterrée ! »

par | 2 mars 2021 | Poli­tique, Ver­nouillet

Inau­gu­rer un com­mis­sa­riat est tou­jours un acte impor­tant pour un ser­vi­teur public. M. Jean-Louis Cha­puis, direc­teur dépar­te­men­tal adjoint de la sécu­ri­té publique a évo­qué les moments forts de cette inau­gu­ra­tion. Il s’est mon­tré satis­fait de cette belle réus­site. (J2R)

Le 13 novembre tous les acteurs de la construc­tion de ce flam­bant bâti­ment étaient pré­sents ou repré­sen­tés. La sécu­ri­té est tou­jours haut dans l’a­gen­da de nos élus sauf que cer­tains – dont le maire de Ver­neuil-sur-Seine doute de la véra­ci­té de la parole de l’E­tat sur les moyens à venir.

Pour le finan­ceur prin­ci­pal de cet équi­pe­ment public, qui était repré­sen­té par Abdel­hak Kachou­ri, la Région Ile-de-France était « en attente de ren­trer [et voir] ces locaux spa­cieux » d’un bâti­ment per­for­mant répon­dant à toutes les exi­gences et normes (2012) du déve­lop­pe­ment durable et des éco­no­mies d’éner­gie. Joël Man­cel, pré­sident du Syn­di­cat inter­com­mu­nal à voca­tion unique du com­mis­sa­riat de police (Sivu­cop) recou­vrant Triel-Ver­neuil-Ver­nouillet, a sou­li­gné la satis­fac­tion de pou­voir « tour­ner les quelques pages de colère » depuis la date sym­bo­lique de l’en­ga­ge­ment poli­tique incar­né par Nico­las Sar­ko­zy (en tant que Ministre de l’in­té­rieur). Cela dit, le com­mis­sa­riat est là pour mon­trer la pré­sence de la Police natio­nale et l’a­mé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail des 22 fonc­tion­naires de la PN affec­tés au commissariat.

M. Man­cel était fier « avec ses col­lègue-maires » d’ou­vrir cette mai­son, « qui est à vous » tous ! Depuis la pose de la pre­mière pierre (28 sep­tembre 2013), la donne poli­tique a chan­gé : Marie-Hélène Lopez-Jol­li­vet, ancienne 1re magis­trate de la ville de Ver­nouillet, n’est plus en charge du dos­sier… C’est Pas­cal Col­la­do, élu en mars 2014, qui a évo­qué les efforts « four­nis par des élus depuis vingt ans » pour la sécu­ri­té, qui est la pierre angu­laire de la bonne ges­tion com­mu­nale. Seule Phi­lippe Tau­tou, maire de Ver­neuil-sur-Seine et pré­sident de la Com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion des 2 Rives, a don­né l’i­mage d’un élu insa­tis­fait. Il aurait sou­hai­té plu­tôt un « com­mis­sa­riat de plein exer­cice » et non pas un com­mis­sa­riat de quar­tier. C’est éton­nant de sa part car ce même élu a failli faire capo­ter le pro­jet de com­mis­sa­riat (de quar­tier ou de plein exer­cice) il y a quelques années.

La réplique n’a pas se fait attendre par l’in­ter­mé­diaire de M. Abdel­hak Kachou­ri, vice-pré­sident char­gé de la citoyen­ne­té, de la poli­tique de la ville et de la sécu­ri­té au sein de la région Ile-de-France. « L’E­tat et la région [Ile-de-France, diri­gée par la gauche actuel­le­ment] pour­suivent leur tâche » de mettre la sécu­ri­té en pre­mier plan de l’a­gen­da poli­tique par la « volon­té qui est bien là !  » Effec­ti­ve­ment, l’i­nau­gu­ra­tion est pal­pable même si le bâti­ment sera opé­ra­tion­nel début 2015 en rai­son d’un rac­cor­de­ment à faire dans le réseau infor­ma­tique sécu­ri­sé de la Police nationale.

En outre, M. Abdel­hak Kachou­ri a ren­du hom­mage à Marie-Hélène Lopez-Jol­li­vet pour sa téna­ci­té sur ce dos­sier car l’an­cienne élue « a mis la pres­sion pour que la région apporte sa pierre à cet édi­fice » ultra-moderne et écolo-compatible.

Enfin, M. Domi­nique Lipi­di, chef de cabi­net du Pré­fet des Yve­lines, a eu la tâche clas­sique de mettre tous d’ac­cord : il a mini­mi­sé les inquié­tudes des uns et a encou­ra­gé les hommes et femmes de la Police natio­nale pour être à l’hau­teur des défis dans les années à venir dans ce com­mis­sa­riat car « un ter­ri­toire sur est un ter­ri­toire bien administré ! »

Encart :

Le com­mis­sa­riat en chiffres

La construc­tion d’un com­mis­sa­riat de sec­teur, c’est :
22 fonc­tion­naires de police au ser­vice du can­ton
972 000 € de sub­ven­tions obte­nues de la Région Ile-de-France
2 585 000 € inves­tis par le Syn­di­cat inter­com­mu­nal à voca­tion unique du com­mis­sa­riat de police du can­ton de Triel-sur-Seine (Sivu­cop) pour la réa­li­sa­tion des travaux.

Article publié le 25 novembre 2014 sur les sup­ports Inter­net et papier du J2R.

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This