Actualités

Archives 2011 : Une promesse de plus sur le commissariat

par | 2 mars 2021 | Poli­tique, Vernouil­let

L’his­toire du com­mis­sari­at du Can­ton est faite d’allers et retours entre les dis­cours et les actes. (Pho­to Archives J2R) 

Le 28 avril, l’E­tat par le biais du sous-préfet, Philippe Court, a pris l’en­gage­ment de met­tre les moyens pour ouvrir un com­mis­sari­at à Vernouil­let. Cette attente qui avait fait l’ob­jet d’une promesse de l’an­cien Min­istre de l’in­térieur, M. Nico­las Sarkozy en 2005, reste d’ac­tu­al­ité.

Réu­nis à la salle du con­seil munic­i­pal, l’E­tat, la Région et la ville de Vernouil­let ont pris l’en­gage­ment pub­lic pour la con­struc­tion d’un com­mis­sari­at. Le maire de Vernouil­let, ville frap­pée par une série noire d’at­teintes à la sécu­rité depuis un mois, Marie-Hélène Lopez-Jol­livet s’est réjoui d’avoir obtenu publique­ment devant les Ver­no­li­tains l’engagement com­mun de l’Etat et de la Région pour la con­struc­tion d’un nou­veau com­mis­sari­at. Cet accord est sur­venu à l’issue de la réu­nion publique pro­posée le 28 avril à Vernouil­let sur la sécu­rité : enjeux et propo­si­tions pour la Ville. Il faut se rap­pel­er aus­si que le député rad­i­cal Arnaud Richard avait égale­ment ressus­cité ce dossier. Il est dom­mage que le syn­di­cat ad hoc SIVUCOP n’ait pas été présent à cette réunion.

Pour répon­dre aux ques­tions des Ver­no­li­tains, Mme le Maire et l’équipe munic­i­pale avaient con­vié Philippe Court le sous-préfet de Saint Ger­main en Laye, Abdel­hak Kachouri  vice-prési­dent à la Région en charge de la poli­tique de la ville, de la citoyen­neté et de la sécu­rité ain­si que le com­mis­saire Tris­tan Coud­ert de Poissy.

Out­re que les Ver­no­li­tains ont pu être enten­dus directe­ment par les représen­tants de l’Etat, Mon­sieur Kachouri a annon­cé que, si l’Etat souhaitait engager le pro­jet, il présen­terait dès que pos­si­ble le dossier au vote de la com­mis­sion per­ma­nente de la Région. Mon­sieur le sous-préfet a alors con­fir­mé la volon­té de l’Etat en ce sens.

Après la créa­tion d’une brigade canine de nuit au sein de la Police Munic­i­pale, la majorité munic­i­pale se réjouit donc de l’engagement sans équiv­oque de l’Etat et du sou­tien sans failles de la Région Ile de France sur ce dossier.

Les blocages qui freinaient ce pro­jet depuis des années sem­blent donc lev­és. Les Ver­no­li­tains présents ont d’ailleurs accueil­li cette annonce de con­struc­tion d’un nou­veau com­mis­sari­at sous des applaudissements.

Cet arti­cle avait été pub­lié le 30 avril 2011 sur les sup­ports Inter­net et papi­er du J2R.

Encart :

Comis­sari­at des 2 rives
Les promess­es de 2000 vont-elle être tenues ?
Par: Claudel Mukulu

Voilà dix ans qu’un cer­tain Min­istre de l’in­térieur, Nico­las Sarkozy, avait promis un com­mis­sari­at aux acteurs locaux de la sécu­rité — réu­nis dans un syn­di­cat (SIVUCOP, créé en 2001).

Arnaud Richard, l’héri­ti­er poli­tique de Pierre Car­do et par voie de con­séquence de Nico­las Sarkozy (UMP), est con­fron­té à la dure réal­ité… du temps.

Entre-temps, Sarkozy Nico­las est devenu prési­dent de la République mais le com­mis­sari­at n’est tou­jours pas réal­isé ici dans les Deux Rives.

Dans un com­mu­niqué du 3 mars, Arnaud Richard explique sa méth­ode pour le réalis­er : dès sa prise de fonc­tions, Arnaud RICHARD, relayant les actions entre­pris­es par Pierre Car­do, a inter­pel­lé le Min­istre de l’Intérieur, Brice Hort­e­feux, sur ce dossier suite à la sit­u­a­tion de blocage (financier, poli­tique…) apparue au cours de la réu­nion du 30 juin dernier. En effet, Philippe TAUTOU, con­seiller général – maire de Verneuil-sur-Seine, ville adhérente au SIVUCOP avec Triel et Vernouil­let — avait dénon­cé cette sit­u­a­tion intenable.

Mais il faut savoir qu’en 2009, le SiVU­COP n’é­tait pas très act­if : il s’est réu­ni qua­tre fois pour mod­i­fi­er le statut car Mme Marie-Hélène Lopez-Jol­livet (maire PS de Vernouil­let) n’é­tait pas d’ac­cord avec l’ob­jet du SIVUCOP. Ques­tion dialec­tique qui sera trop longue à étay­er ici dans ces colonnes… Sachez juste que le rap­port du SIVUCOP de l’an­née 2009 tient en une page recto/verso et son prési­dent est le maire de Triel-sur-Seine, Joël Mancel.

Revenons à la déci­sion de l’an­cien min­istre Brice Hort­e­feux signé le 27 févri­er 2011. Arnaud Richard a arraché la promesse d’un min­istre avant sa sor­tie poli­tique (défini­tive ?). Le député Richard tient désor­mais un engage­ment écrit et mis à jour car le finance­ment est loin d’être bouclé.

Ain­si, dans le cadre du pro­jet de loi de finances pour 2011, le député a inter­pel­lé le Gou­verne­ment sur la néces­sité d’une telle déci­sion, affichée et atten­due depuis 2000, et sur la vive inquié­tude des élus et de la pop­u­la­tion face à un quel­conque risque de dis­pari­tion de cette présence poli­cière seule apte à assur­er la sécu­rité du ter­ri­toire. Or, les finances publiques ne sont pas très garnies !

En con­clu­sion, l’Etat s’engage à pren­dre à ses frais les équipements mobiliers et à s’acquitter du loy­er actuelle­ment payé qui pour­ra être révisé. En coulisse, on espère un engage­ment aux alen­tours de 60% du finance­ment de l’opération.

Selon nos infor­ma­tions, le mon­tage d’un parte­nar­i­at pub­lic-privé serait envis­age­able mais “le dossier n’est pas encore à ce stade là !” Donc, atten­dons l’ac­tivisme d’Ar­naud Richard, qui se veut exem­plaire en la matière… tout comme un cer­tain Nico­las Sarkozy, quand il était “jeune” en politique.

Arti­cle pub­lié le 4 mars 2011 sur les sup­ports Inter­net et papi­er du J2R.

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020

Share This