Actualités

Andrésy : un état des lieux du projet immobilier des Sablons

par | 16 juin 2022 | Andrésy, Immo­bili­er

Après trois réu­nions de con­cer­ta­tion, les riverains ne sont pas encore con­va­in­cus du bien fondé de ce pro­jet “gigan­tesque”. (DR)

Après trois réu­nions publiques, le pro­jet immo­bili­er dit des Sablons inter­roge. Con­stru­ire, oui mais pas n’im­porte com­ment et n’im­porte où. C’est le slo­gan qui pour­rait être désigné pour ce point de vue dans le cadre d’An­drésy. Ce texte est le point de vue de M. Bernard Laulanie qui nous a autorisé à le repro­duire ici.

CASINO EN ENTREE DE VILLE (au niveau de la pizze­ria), est-il envis­age­able ?
C’est la solu­tion qui se dégage des trois comptes ren­dus dif­fusés sur le site de la mairie (il reste 2 réu­nions !), et que les pro­mo­teurs veu­lent nous IMPOSER coûte que coûte … comme si le groupe de tra­vail n’existait pas !
Pour­tant, le groupe de tra­vail représen­tant les Andresiens s’y est claire­ment opposé (réu­nion du 23/04) : « il aimerait que l’entrée de la ville ne ressem­ble pas à une zone d’activités mais per­me­tte d’annoncer une ville où il fait bon vivre » !
D’une manière con­stante, la réponse était la même  : « Cet élé­ment est à ce jour posé comme INVARIABLE » . POURQUOI ?
Pour entass­er les 400 loge­ments tant espérés, le groupe de tra­vail (en réu­nion « les pleins et les vides » du 23/4) a « évo­qué le risque d’un manque d’espaces non bâtis si les hau­teurs ne dépassent à aucun endroit du R+2 + attique ! », lim­ite fixée par le PLUI.

En out­re, les acteurs de l’im­mo­bili­er étaient cer­tains que la règle d’ur­ban­isme serait mod­i­fiée. “Nous sol­liciterons GPSEO pour rabaiss­er les exi­gences du PLUI !“
Pour bien nous habituer à leur pro­jet, la 3eme réu­nion (du 13/5) con­sacrée à la mobil­ité, s’appuie sys­té­ma­tique­ment sur le plan, ci- dessus, « Casi­no en entrée de ville » pour localis­er les dif­férentes rues et sentes !
Pour toutes ces raisons le PROJET SEMBLE FICELLE et une encore plus sur­prenante, car rien n’a été décidé à ce jour : les décideurs espèrent dépos­er le Per­mis de Con­stru­ire en sep­tem­bre [NDLR 2022].

SOYONS CLAIRS, c’est la taille du pro­jet qui choque … et non pas le fait de con­stru­ire, ni de déplac­er le CASINO ! Nous com­prenons par­faite­ment que le ter­rain dans son ensem­ble ait du poten­tiel pour la créa­tion de loge­ments, faire évoluer le quarti­er, créer des activ­ités économiques, con­viviales, etc… et nous n’avons pas d’a pri­ori con­cer­nant l’implantation du Casi­no (sauf à l’entrée de la ville, non négo­cia­ble !) !
Par con­tre NOUS [NDRL : les riverains] SOUHAITONS INSTAMMENT LIMITER CE PROJET A 200/250 LOGEMENTS => soit au total rue de Triel, pour les 2 pro­jets GARE + SABLONS = 500 / 550 loge­ments sur moins de 500m, sans dis­con­ti­nu­ité créant au final un seul et même très grand ensem­ble immo­bili­er ! Qua­si­ment 2 fois l’ensemble immo­bili­er récent rue des Roba­ress­es !
Enfin, nous pen­sons que le déroule­ment des réu­nions pose des ques­tions de fond :  Où est la démarche par­tic­i­pa­tive telle que présen­tée par la mairie … si les Andrésiens ne peu­vent pas s’impliquer de manière active et véri­ta­ble dans la déf­i­ni­tion du pro­jet ! A quoi sert le groupe des andrésiens ?
En plus, les 3 compte-ren­dus mon­trent claire­ment l’emprise des pro­mo­teurs sur le groupe de tra­vail et la manière de diriger les dis­cus­sions par le cab­i­net de con­seil DVT’Up. Le groupe de riverains est ignoré et seule­ment sol­lic­ité pour des séances de travaux pra­tiques, sans grand intérêt à ce stade des dis­cus­sions puisque le pro­jet n’est pas défi­ni… hormis pour les pro­mo­teurs évidem­ment !!!
LES PROMOTEURS VEULENT IMPOSER SOURNOISEMENT LEUR VASTE PROJET. NOUS RAPPELONS que ce sont les ANDRESIENS QUI VIVENT A ANDRESY ET NON PAS LES PROMOTEURS ! Peut-on con­tin­uer à dis­cuter dans ces conditions?

Bernard Laulanie

 

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020