Vous êtes ici

Andrésy

Malgré un revers à Nancy, nos féminines se maintiennent en Nationale II. Pas de miracle pour nos masculins à Caudry. Voici les informations du CAJVB après la semaine 17 de 2019.

Parfois l’opacité règne ; le plus souvent, des élus qui n’ont plus la parole ont perdu la maîtrise de leurs sols. Plusieurs dossiers, mis en lumière depuis quelques mois, montrent des similitudes dans différentes villes de notre territoire. Notamment, des fractures se creusent entre les habitants qui veulent préserver le caractère de leur ville et des élus qui, pour satisfaire leur ambition de développement économique ou pour atteindre les quotas imposés par les pouvoirs publics, veulent accroître la population. Par contre, des différences s’affirment entre les communes : certaines peuvent mener, à leur guise, leurs projets immobiliers, tandis que l’intercommunalité empêche d’autres de décider de l’utilisation raisonnée de leurs espaces. De plus, alors que le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) n’est pas encore en vigueur, des décisions sont prises dans l’esprit qui a conduit à la centralisation de la compétence “urbanisme” mais sans aucune prise en compte des avis et des demandes des élus des communes concernées. 

Les seniors féminines 1 dominent Strasbourg et conservent toutes leurs chances de maintien en Nationale II.  Les masculins 2 ont également mis un point d’honneur à terminer leur poule de Pré-nationale sur une victoire pour conforter leur première place. En outre les masculins 1 diminués par les blessures ont été durement dominés chez le leader Amiens. Une grosse semaine de travail débute pour les 40 bénévoles qui vont finir de préparer puis organiser la Finale de la Coupe de France M20M.                                                                                                .

Plus de 200 personnes se sont rendues à la réunion organisée, à Conflans-Sainte-Honorine, par le groupe Aéroport de Paris (ADP) dans le cadre d'un grand débat public sous l'égide de la Commission nationale du débat public (CNDP). L'objet de cette réunion "de concertation" était de présenter le projet d’extension de l'aéroport CDG par la mise en place d'un nouveau terminal dit Terminal 4 (T4). En outre, il s'agissait aussi d'accueillir des observations de certains acteurs associatifs, élus locaux et habitants de la Confluence. la Webtélé 2R

C’est officiel, à une journée de la fin du championnat de Pré-Nationale, nos masculins 2 en battant le Cellois-Chesnay 3 sets à 0 , ont assuré leur première place et le droit sportif d’accéder en Nationale III . Une très belle performance pour ces jeunes qui étaient promus en début de saison. Maintenant, il faut aller chercher les partenaires qui pourront accompagner cette accession et c’est l’affaire de tous !

Dernière ville en lice face au géant parisien, Andrésy vient, cette nuit, d’être officiellement désignée par le CIO pour accueillir les épreuves de triathlon au programme des Jeux Olympiques 2024. Sensation pour cette petite ville de moins de 15 000 habitants et pour son club local, le Triath’Club d’Andrésy !

Le 17 mars, à la Péniche de Triel, a eu lieu la 9e édition du Forum du livre. Vingt-quatre auteurs ont donné rendez-vous aux lecteurs et aux visiteurs de l'après-midi à la recherche d'une nouveauté ou d'une pépite locale. Certes, la fréquentation peut s'améliorer mais l'esprit du livre est là et sera de retour l'année prochaine avec quelques modifications à prévoir. 

Album de photos. 

L'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme (IAU) a mis en ligne une nouvelle carte interactive pour tout savoir sur les intercommunalités en 2019. GPS&O y figure. 

Voir la carte.

C'est un bilan "pitoyable" selon l'analyse d'Andrésy Energies Renouvelées (AER) reproduite ci-dessous, suite à la lecture du rapport d'activité 2017 GPS&O. La Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise a été créée en janvier 2016. Composée de six anciennes intercommunalités,  elle vient de publier son rapport d'activité 2017.

Pour voir la source de cet article, cliquez ici

Le promoteur immobilier Aegefim Promotion et Bouygues Immobilier ont annoncé le 22 janvier sur leur site Internet avoir été désignés co-lauréats de la consultation sur l'aménagement du quartier des Sablons à Andrésy. On s'interroge sur qui est derrière cette décision. Le maire, Hugues Ribault, s'est bien gardé d'en informer les élus et les habitants alors que le conseil municipal avait l'occasion d'en parler lors de sa réunion du 13 février 2019. Voici l'analyse du groupe AER sur ce projet immobilier du nouveau quartier des Sablons à la sortie de la ville.

Voir l'article dans sa version initiale.

Le 27 janvier 2019, ce fut un grand succès pour les 120 ans de la LDH  à Andrésy : au moins 150 personnes sont venues à l'espace Julien Green, gracieusement prêté par la municipalité andrésienne. Le programme était bien empli avec des conférences, des débats, des interventions artistiques, des expos, des vidéos, du théâtre et de la convivialité. On retiendra l'essence de la conférence de M. Gilles Manceron qui a mis en perspective les prochains enjeux de la LDH au XXIe siècle.

 

A l'heure où votre emploi vous attend de l'autre côté de la rue, il est temps d'ouvrir votre esprit et votre imagination sans avoir besoin d’émarger au club des auto-entrepreneurs ou de celui des professionnels de tous ordres, il vous suffit de lire le livre de Rémy Leboissetier Le répertoire des métiers imaginaires. Un livre, une encyclopédie, un guide roboratif pour l’esprit.

La ville d'Andrésy a brillé, le 10 janvier, lors de sa cérémonie de vœux au cours de laquelle M. Hugues Ribault a explicité ses vœux à la fois sur les plans local, européen et urbanistique. 

Depuis 120 ans, la Ligue des Droits de l’Homme œuvre pour le respect effectif des droits de toutes et tous. Pour célébrer cet événement, la section locale de la LDH (Andrésy, Chanteloup, Conflans, Maurecourt) organise à l'Espace Julien Green à Andrésy une grande réunion publique avec des moments festifs et militants. Julien Manceron, historien et élu de la LDH nationale sera présent pour raviver la flamme de la liberté, égalité et fraternité, thèmes fondateurs de la LDH.  

Les lundis matins se suivent et se ressemblent mais la poésie qui enveloppe d’un emballage de nihilisme les destructions volontaires provoquées par la colère ne suffit pas à  justifier la violence qui est à l’origine des saccages.

Pages

Publicité