Vous êtes ici

Municipales 2020

Nos futurs élus municipaux ont-ils de l’imagination ?

Par : 
MK

Les listes en compétition pour les élections municipales peuvent nous apporter des informations autres que celles sur leurs multiples engagements. Dans cet article, nous les classons non pas selon les contenus de leurs programmes mais en fonction des noms qu’elles se sont donnés. 

Alors qu’un article récent du J2R s’est intéressé aux principaux thèmes abordés par les candidats dans quatre villes de notre territoire, ce ne sont pas les programmes qui sont comparés ci-après mais les noms choisis par les différentes listes.

Les listes étudiées

Notre analyse porte sur 20 communes de la partie orientale de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), que couvre le J2R. La commune d’Evecquemont n’en fait pas partie car, avec moins de 1000 habitants,  les candidatures sont individuelles, le mode de scrutin étant majoritaire, plurinominal, à deux tours.

Notre échantillon comprend 67 listes, soit en moyenne un peu plus de trois par commune. Nous avions vu émerger d’autres listes, certaines avec des noms imaginatifs, mais elles n’ont pas réussi à rassembler un nombre suffisant de candidats ou elles n’ont pas été validées par la préfecture.

Le nombre de listes de chaque commune est inscrit sur la carte de l’image d’entête. Ces nombres varient de 1 à 6 (à Andrésy, à Triel-sur-Seine et à Verneuil-sur-Seine). Dans trois villes, il n’y a pas de suspense : les noms des prochains maires de Hardricourt, des Alluets-le-Roi et de Morainvilliers sont déjà connus. Le phénomène national du manque de vocations dans les petites communes, tout particulièrement dans celles à caractère rural, se manifeste, également, dans notre territoire.

Les thèmes évoqués par les noms des listes

Les étiquettes

Dans la plupart des villes de la zone étudiée, les nuances politiques ne sont pas affichées. Une liste marque son indépendance : « Conflans-sans étiquette ». Les noms de quelques listes évoquent, plus ou moins nettement, leur lien avec un parti.

La revendication la plus directe est celle des listes portant le même nom « Lutte ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs » à Carrières-sous-Poissy, à Conflans-Sainte-Honorine, aux Mureaux et à Poissy. Avec les listes « Gauche citoyenne et écologiste pour Achères » et « Vivre Verneuil autrement-la liste de gauche », remarquons que seules des listes de gauche, modérées ou plus extrêmes, annoncent leur couleur.

La liste « Un REV à Conflans » ne fera pas mieux connaître son positionnement avec une dénomination non compréhensible : l’acronyme REV, qui devrait être précédé d’un article féminin, désigne un micro-parti inconnu « Révolution Ecologique pour le Vivant » qui définit ainsi son objectif : « défendre une écologie radicale, antispéciste, lutter contre toutes les injustices (sociales notamment) et discriminations ».

L’amour de sa ville ou la volonté de conserver son village

Une autre liste prend le contrepied de l’appartenance politique avec sa déclaration « Notre parti c’est Andrésy ». La même idée est exprimée par « Achères ma ville », « Les Mureaux, une ville à vivre » et « Triel a du talent ! » ainsi que, peut-être, par « 100 % Andrésy » et « Carrément Carrières ».

Plusieurs listes, telles que « Vaux Village », souhaitent conserver le caractère de leur petite commune. L’amour peut être excessif comme à Médan pour « Notre Village, passionnément ». « Chapet village heureux » montre la satisfaction de cette liste ; ne pourrait-elle pas faire encore mieux ?

Leadership ou égocentrisme ?

Les noms de deux listes contiennent le patronyme du candidat en première position  : « Agir pour Carrières avec Eddie Aït » et « Sebilleau Renouveau » à Verneuil-sur-Seine. Une autre le suggère  : « #KO2020 » à Poissy.  Espérons que ce mot-clé (ou hashtag, comme diraient certains) ait pour but d’évoquer la mise en œuvre des technologies numériques plutôt que la fin précipitée d’un combat de boxe.

Des expressions sans engagement

Différentes listes ne se sont pas beaucoup exprimées dans les noms choisis, assez neutres : « So Carrières », « Vaux assurément », « Ici Conflans ! ». D’autres manquent de précision. Quelle est la tranche d’âges évoquée par « Génération Les Alluets-le-Roi 2020 » ?

Le futur

Aucun candidat ne pouvant s’engager avec une stratégie « no future », il est étonnant de trouver la notion de l’avenir, en un ou deux mots, sans qualificatif dans pour plusieurs listes : « Médan à venir », « Triel à venir », « Avenir Villennes ». Quel avenir souhaitent-elles ? L’avenir est moins lointain mais aussi peu défini pour « Poissy demain ».

L’action

Le verbe « agir » a été choisi par « Agir pour Meulan-en-Yvelines » et « Agir pour Carrières avec Eddie Aït ». Les élus qui les conduisent, une maire actuelle et un maire précédent, n’ont-ils pas agi pour leur ville dans le passé ? Les listes « Du concret pour Andrésy », « Agir ensemble pour Verneuil » et « Agir ensemble » aux Mureaux précisent comment seraient menées leurs actions. Une autre veut agir mais en fonction de ce qu’ont fait les municipalités précédentes : « Réagir pour Triel ».

L’ambition, la volonté et le dynamisme

Plusieurs listes évoquent leurs actions futures en mettant l’accent sur les forces qui les animent. Deux de Conflans expriment la même idée : « Conflans en avant » et « Conflans nouvel élan ». Certaines se veulent ambitieuses et audacieuses : « Ambition Hardricourt », « Avec vous, une ambition pour Chanteloup », « Faire réussir Carrières », « Osons Andrésy ». Dans ce but, il faut du dynamisme mais également de l’énergie et du souffle, parfois dans un nouvel esprit : « Andrésy Dynamique», « Andrésy Energies Renouvelées », « Un nouveau souffle pour Ecquevilly ». A Morainvilliers, la liste « La vision d’un village dynamique et durable » ajoute la notion d’une projection dans le futur assez lointain.

Le changement

Les listes suivantes ne sont pas issues des municipalités actuelles : « Ensemble changeons Chanteloup », « Alternative citoyenne pour Verneuil », « Triel autrement », « Villennes autrement », «Orgeval Cap Renouveau », « Triel Renouveau » et « Sebileau Renouveau » à Verneuil. Une liste souhaite un changement mais pour revenir en arrière : « Retrouver Meulan ».

L’union et l’implication de la population

Après les divisions qui ont, récemment, marqué la vie municipale de Vernouillet, les deux listes en compétition veulent montrer un souhait de réunification :
« Agir ensemble pour Vernouillet » et « Vernouillet rassemblé ». La même déclaration est faite par « Unis pour Andrésy » et « Unis pour notre ville » à Meulan. Aux Mureaux, trois listes ont des objectifs voisins : « Rassemblons-nous pour Les Mureaux », « Les Mureaux pour tous » et « Agir ensemble ». Ce mot « ensemble » pouvant qualifier aussi bien la cohésion des membres de la liste que leur volonté de démocratie locale est souvent utilisé : « Poissy ensemble », « Agir ensemble pour Verneuil », « Poissy ensemble », « Agir ensemble pour Verneuil », « Verneuil l’avenir ensemble », « Villennes Ensemble ». La liste « Triel c’est vous » pourrait avoir le même désir de coopération avec les habitants mais s’en exclut, un peu maladroitement.

La qualité de vie

La liste « Vivons Chapet » ne précise pas si elle veut maintenir le mode de vie actuel dans sa commune ou le faire évoluer. Il est à noter que les deux listes
« BVE : Bien Vivre à Ecquevilly » et « Bien vivre à Villennes » se placent dans la continuité des municipalités actuelles alors qu’une liste qui avait choisi l’intitulé « Mieux vivre » mais n’a pas pu être validée se situait dans l’opposition.  

D’autres expressions montrent une volonté de protection du cadre de vie : « Naturellement Verneuil », « Médan naturellement ».

Les idées multiples

Ajoutons une liste à celles déjà mentionnées qui se sont définies par plusieurs axes  : « Andrésy-Solidarité-Ecologie ». L’implication des habitants-électeurs est précisée dans les objectifs d’action ou de changement de plusieurs listes : « Agir ensemble » aux Mureaux, « Agir ensemble pour Verneuil », « Avec vous, une ambition pour Chanteloup », « Ensemble changeons Chanteloup ».

Les listes que nous avons élues comme les plus imaginatives

Alors que nous avons considéré toutes les listes de notre territoire, des deux côtés de la Seine, d’est en ouest, il se trouve que les listes distinguées se situent dans trois villes voisines.

L’imagination, raison sociale

Aucun thème n’est évoqué par le nom de cette liste que nous n’avons pas pu classer parmi les autres : « Imagine Orgeval ». C’est un bel objectif, qui pourrait, toutefois, faire oublier qu’il faut bâtir le futur en fonction du passé.

Une mise en perspective

A Morainvilliers, commune voisine, le nom un peu long de l’unique liste « La vision d’un village dynamique et durable » traduit bien ses valeurs et ses engagements.  

L’imagination collective

Les noms des quatre listes en compétition à Villennes, se retrouvant dans d’autres villes, ne sont pas particulièrement originaux ; ils se distinguent par leur complémentarité, alors qu’ils ont été choisis sans concertation. Il est possible de combiner, de différentes manières,  « Villennes Ensemble », « Avenir Villennes », « Bien vivre à Villennes » et « Villennes autrement ». Dans cet ordre, ces dénominations peuvent montrer l’évolution que souhaitent de nombreux habitants pour gérer et développer la commune, en évitant les divisions du passé : « Ensemble construisons l’avenir de Villennes, pour y bien vivre, autrement ». 

 

Les 67 listes de 20 communes de la partie orientale de GPS&O
Achères
- Du concret pour Achères
- Unis pour Achères
- Gauche citoyenne et écologiste pour Achères
- Achères ma ville

Andrésy 
- Andrésy Energies Renouvelées
- Andrésy Dynamique
- Notre parti c’est Andrésy
- Osons Andrésy
- 100 % Andrésy
- Andrésy-Solidarité-Ecologie

Carrières-sous-Poissy
- Agir pour Carrières avec Eddie Aït
- Faire réussir Carrières
- Carrément Carrières
- So Carrières
- Lutte ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs

Chanteloup-les-Vignes
- Avec vous, une ambition pour Chanteloup
- Ensemble changeons Chanteloup

Chapet
- Vivons Chapet
- Chapet village heureux

Conflans-Sainte-Honorine 
- Lutte ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs
- Ici Conflans !
- Conflans-sans étiquette
- Un REV à Conflans
- Conflans nouvel élan
- Conflans en avant

Ecquevilly 
- Un nouveau souffle pour Ecquevilly
- BVE : Bien Vivre à Ecquevilly

Hardricourt
- Ambition Hardricourt

Les Alluets-le-Roi
- Generation Les Alluets-le-Roi 2020

Les Mureaux 
- Agir ensemble
- Les Mureaux, une ville à vivre
- Les Mureaux pour tous
- Lutte ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs
- Rassemblons-nous pour Les Mureaux

Médan
- Médan à venir
- Médan naturellement
- Notre Village, passionnément

Meulan-en-Yvelines 
- Unis pour notre ville
- Agir pour Meulan-en-Yvelines
- Retrouver Meulan

Morainvilliers
- La vision d’un village dynamique et durable

Orgeval 
- Imagine Orgeval
- Orgeval Cap Renouveau

Poissy 
- Poissy demain
- #KO2020
- Poissy ensemble
- Lutte ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs

Triel-sur-Seine 
- Réagir pour Triel
- Triel a du talent !
- Triel à venir
- Triel autrement
- Triel Renouveau
- Triel c’est vous

Vaux-sur-Seine 
- Vaux Village
- Vaux assurément

Verneuil-sur-Seine
- Agir ensemble pour Verneuil
- Alternative citoyenne pour Verneuil
- Naturellement Verneuil
- Sebileau Renouveau (Guillaume Sebileau)
- Verneuil l’avenir ensemble
- Vivre Verneuil autrement-la liste de gauche

Vernouillet 
- Agir ensemble pour Vernouillet
- Vernouillet rassemblé

Villennes 
- Villennes Ensemble
- Avenir Villennes
- Bien vivre à Villennes
- Villennes autrement
Publicité