Vous êtes ici

Municipales 2020

Municipales à Andrésy : combien de listes issues de la droite ?

Par : 
Mac Guffin

Le J2R ouvre ses colonnes à toutes les opinions dans le cadre de cette campagne municipale 2020. Voici une contribution d'un lecteur assidu du J2R. 

 

Chaque jour apporte son lot de surprises à Andrésy et les listes aux prochaines municipales se multiplient comme les petits pains.

Nous savions déjà que M. Ribault ne se représentait pas pour un quatrième mandat et qu’il avait adoubé son numéro deux, Denis Faist.

Ce dernier, habitué depuis 30 ans aux élections, ne fait pas l’unanimité au sein de la majorité sortante LR/UDI. Il y a l’adjointe à la Culture, Mme Montero, qui a rejoint un nouveau candidat, un ancien soutien de M. Ribault en 2014 qui a décidé de partir seul, M. Ferreti.

Voilà maintenant l’adjoint aux Travaux, Alain Mazagol, qui a décidé de quitter le navire Faist (mais pas sa délégation actuelle et ses indemnités…) pour monter sa propre liste. Sur les réseaux, M. Mazagol vient de soutenir l’opposition municipale actuelle, emmenée par Lionel Wastl qui se plaignait d’une censure d’image réalisée par le maire lors de l’inauguration du mur d’escalade de la ville (voir notre photo).

A ces trois listes potentielles, tous issues de la même famille, rappelons la probable liste emmenée par Virginie Muneret (ex-LR) qui a été durant 13 ans maire-adjointe de M. Ribault. Enfin, pour ajouter un peu plus de piment à cette campagne qui ressemble de plus en plus à une mare aux canards, une… sixième liste émanant toujours de la même famille se constitue autour d’Alexis Bakonyi (LR), ancien directeur de cabinet de M. Ribault, qui avait rejoint Mme Muneret en 2014 mais… qui vient de la quitter pour faire cavalier seul ! M. Bakonyi est déjà surnommé, au sein de la droite andrésienne, le « double félon »… Ambiance !

La campagne des municipales à Andrésy risque donc de ressembler à un épisode de Dallas.

La seule liste d’opposition municipale, a priori présente et emmenée par l’écologiste Lionel Wastl, conseiller municipal actuel du groupe AER, pourrait être la grande gagnante du jeu de massacre qui se prépare au sein de la droite andrésienne !

 
Publicité