Vous êtes ici

Urbanisme et patrimoine

Balades urbaines à Triel pour une prise de conscience des enjeux de demain

Par: 
Rodrigo Acosta et correspondants

Se balader à pied à Triel est possible lorsqu'on se donne le temps. Le 2 juin 2019, six groupes de Triellois ont fait une expérience formidable pour (re)découvrir leur ville. 

Sous un soleil magnifique, une bonne centaine de Triellois(es) se sont donné rendez-vous dans six points stratégiques de la ville(1) pour une balade-découverte de son patrimoine. Conçue et mise en place par le collectif "Construire à Triel mais pas n'importe comment", elle avait pour but d'inciter les habitants à prendre compte la réalité du terrain pour, ensuite, faire part de leurs suggestions d'évolution et de modifications du projet du plan local d'urbanisme intercommunal qui se projette dans les mois à venir. Selon les organisateurs, "l’objectif de la balade de patrimoine sera par conséquent d’y contribuer par l’identification et le recensement du patrimoine culturel mais également naturel de la commune."

Suite à plusieurs objections aux projets d'urbanisme, les habitants doivent et devraient se pencher sur les modifications du PLUi qui régira les utilisations du sol. C'est un document "contractuel" et opposable aux tiers. Quant à l'intérêt de cette série de balades, en application de l’article L 151-19 du code de l’urbanisme : “ le règlement peut identifier et localiser les éléments de paysage et identifier, localiser et délimiter les quartiers, îlots, immeubles bâtis ou non bâtis, espaces publics, monuments, sites et secteurs à protéger, à conserver, à mettre en valeur ou à requalifier pour des motifs d'ordre culturel, historique ou architectural et définir, le cas échéant, les prescriptions de nature à assurer leur préservation leur conservation ou leur restauration. Lorsqu'il s'agit d'espaces boisés, il est fait application du régime d'exception prévu à l'article L. 421-4 pour les coupes et abattages d'arbres ”.

Autrement dit, il est du devoir de tous les habitants de se pencher sur le patrimoine architectural et sur la biodiversité de la commune. Ainsi, chacun de nous pourrait suggérer aux décideurs du PLUi d'ajouter au projet actuel tel ou tel point du patrimoine local et de la biodiversité. Le projet de PLUi a été arrêté par deux délibérations du conseil communautaire. Il sera soumis à enquête publique à partir du 5 juin, jusqu’au 17 juillet 2019. 

La balade du 2 juin a permis aux participants de se rendre compte de la richesse du patrimoine et de l'éventail de choix de la biodiversité à Triel-sur-Seine et de ses environs. Pour Pascale Grand'Jany, du collectif Sobeaux, cette expérience l'a marquée : "Qu'il est beau ce patrimoine ! Une balade très enrichissante, sa ruralité, ses maisons bourgeoises, le bord de Seine, ses jardins urbains pleins de charme, son patrimoine historique et naturel, sa biodiversité, la forêt... Triel-sur-Seine a tout d'une grande, elle mérite d'être protégée et valorisée."

A la fin de ces balades, certains participants ont pris le pot d'amitié dans le terrain de jeu au bord de la Seine. 

 

 

Note

1. Les six points stratégiques de Triel :

1-Quartier Pissefontaine, Feucherets-Bazin (à la place Corroyer)
2-L’Hautil (au parking Parc aux Etoiles)
3-Quartier Sobaux, rue des Créneaux et gare (sur le Parvis de la Gare)
4-Parc municipal, rue Paul Doumer côté Vaux (devant le Parc municipal)
5-Quartier Galliéni, rue du Général Leclerc (face au n°5 rue du Général Leclerc)
6-Quartier Théâtre, église, bords de Seine (devant le Théâtre Octave-Mirbeau

Publicité