Vous êtes ici

Archives J2R

Histoire - Le Trésor de Jacques II a fait salle comble à Triel

Par : 
Rodrigo Acosta et correspondants

Tous les ingrédients étaient réunis ce 4 avril pour rameuter le public un samedi soir. Les programmes de TF1 et consorts n’avaient qu’à bien se tenir face à un historien rigoureux et modeste qui nous rappelait les grandes heures d’Alain Decaux raconte... Car le sujet, un mystérieux trésor planqué on ne sait où aux environs de l’Église, ça intéresse forcément...

 

Soirée « Triel, Histoire & Mémoire », une nouvelle association animée par Danièle Houllemare a réjoui plus d’une centaine de curieux ce soir du 4 avril salle Grelbin. Eh oui, tous ces Triellois et leurs voisins, toutes générations confondues, sont venus écouter Daniel Biget, le coauteur bien connu de « Triel-sur-Seine son histoire, ses légendes ». Car rumeurs, légendes et histoire vraie cohabitent ici.

PNG - 362 ko
Daniel Biget

l’aventure d’Alexandra Elisabeth Mathieu Deville

Ceux qui n’on pas pu venir ne peuvent que le regretter car Daniel Biget n’a pas son pareil pour narrer l’aventure que Alexandra Elisabeth Mathieu Deville, « une femme jeune encore, d’allure distinguée, vêtue avec recherche » vécue vers la fin du XIXème siècle. Son origine officiellement est inconnue mais son léger accent Anglais serait un indice. On n’a pas son portrait mais on sait qu’arrivée à Triel en 1845 elle acheta

PNG - 488.9 ko
Une salle pleine pour le trésor de jacques II

comptant terrains et maisons puis elle conduisit un chantier de fouilles pendant 40 ans presque jusqu’à sa mort en 1886 à 79 ans. Entre la Seine et l’église, un trésor était-il enfoui ? En tout cas elle le croyait mais vielle et à court d’argent elle réussit en 1885 à vendre chantier, « maisons et jardins pour 200 000 F » à M de la Bastie qui continuera les fouilles jusqu’en 1909. La famille de ce dernier douloureusement ruinée s’en souvient encore…

Cette histoire, les Triellois ne se lassent pas de l’écouter. Non pas parce qu’elle rend célèbre leur ville mais c’est surtout le mystère qui l’entoure et qui encore aujourd’hui suscite maintes et maintes questions, celles-ci en soulevant d’autres si bien que l’auditeur se trouve en face d’un ensemble de probabilités si vastes et d’incertitudes si nombreuses que récemment un escroc déguisé en chercheur de trésors est venu proposer en vain ses services… moyennant rétribution.

Qui était donc Jacques II ?

Et Jacques II d’Angleterre dans tout ça ? Un exposé préliminaire préparé par Claude Barouh tenta de l’expliquer rapidement. Pourquoi ce nom est-il présent partout dans cette histoire ? Là on touche un autre mystère Triellois : le château. Si son emplacement est connu son aspect s’est envolé avec ses pierres qui le constituaient car il fut détruit à la Révolution. Toutefois il appartenait à la famille Fitz-James. C’est le nom donné au fils (illégitime) aîné de Jacques II Stuart par Louis XIV, qui fut un Grand maréchal du Grand roi. Ce roi d’Angleterre exilé vécu plus de 12 ans à St Germain en Laye à partir de 1689 entouré de sa cour et entretenu par le roi de France. Il emporta parait-il avec lui « quelques » joyaux royaux qu’il enfouit dans une cachette secrète à Triel.

Quant au château, là aussi subsiste une incertitude. Peut-être un mystère de plus. Mais est-ce une autre histoire ? Pas sûr !

Association Triel mémoire histoire :

Nom et prénom du responsable : HOULLEMARE Danièle

Adresse : 121 rue Paul Doumer 78510 TRIEL SUR SEINE

Téléphone : 0139709717 Email : danielehoullemare@neuf.fr

But de l’association :

- Favoriser le rapprochement des personnes intéressées par l’histoire locale

- faciliter, développer et diffuser les recherches relatives à cette histoire, œuvrer à la conservation de tout document, objet, témoignage du passé, promouvoir l’histoire de Triel auprès du public.

Publicité