Vous êtes ici

Santé publique

Pesticides en ville : Pissefontaine Environnement interpelle Ph. Tautou

Par : 
Rodrigo Acosta

Le 10 juin, Françoise Mezzadri et Wendy Roeltgen de Pissefontaine Environnement ont rendu publique la pétition, avec ses 500 signataires, qui demande aux autorités compétentes et au premier chef Philippe Tautou d'arrêter l'utilisation des pesticides pour traiter la voirie des 73 communes de l'agglomération. Au-delà des arguments écologiques, la santé des enfants est en jeu, expliquent-elles. Plusieurs maires dont celui de Triel, Joël Mancel, ont signé la pétition.  WEBTELE 2R.

Lien à la pétition en ligne.

WEBTELE 2R


Pesticides en ville : Pissefontaine... par nouvelles_des_deux_rives

Voici le texte complet de la pétition pour l'arrêt de l'utilisation de pesticides dans les communes de GPS&O

Vous avez été élu, il y a quelques mois, à la tête de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. Une communauté rassemblant 73 communes et plus de 400 000 habitants.

Courant 2015, alors que vous étiez à la tête de la communauté d’agglomération des 2 Rives de Seine, l’association Pissefontaine Environnement vous avait interpellé  pour vous demander d’arrêter d’épandre des pesticides chimiques, et notamment du glyphosate, dans les rues, parcs et jardins publics, cimetières mais aussi aux abords directs des écoles, des crèches et des garderies. Mais ce jour, aucune action concrète n’a été prise et ces poisons continuent d’être déversés sur nos lieux publics.

A l’heure où le nombre de cancers ne cesse de croître, vous continuez d’autoriser la diffusion de pesticides chimiques, et notamment du glyphosate pourtant reconnu cancérigène probable par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Pourquoi ?

Les solutions alternatives à ces poisons existent pourtant. Ainsi, Fontainebleau est depuis plusieurs années devenue une ville « zéro phyto » : http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/fontainebleau-champion-de-la-gestion-ecologique-des-espaces-verts-04-04-2014-3738737.php

Versailles, qui a drastiquement diminué sa consommation de produits chimiques, est sur la même voie.

De nombreuses autres communes agissent également dans le bon sens : http://www.20minutes.fr/planete/1817045-20160331-pesticides-attendre-2017-communes-fait-revolution-verte

Pour éviter les pesticides, la liste des options est longue : désherbage mécanique (sarcloirs, ciseaux, balais en acier ou en nylon….) ; désherbage thermique (eau chaude, vapeur, gaz) ; paillages pour éviter la repousse (feuilles mortes, copeaux de bois, herbe de tonte...) ; plantes couvrantes, animaux en pâturage, etc.

Alors qu’attendez-vous Monsieur Tautou ? Que notre communauté urbaine s’enorgueillisse d’avoir le taux de cancers au kilomètre carré le plus élevé de France ?

Il est de votre devoir en tant que président de la Communauté urbaine de protéger notre environnement et notre santé en luttant contre les pollutions de l’air et de l’eau : http://www.gpseo.fr/nos-missions

Nous, habitants, citoyens, parents, contribuables, vous demandons donc l'arrêt total, et dans les plus brefs délais, de l'épandage de pesticides chimiques sur l’ensemble des 73 communes du territoire de GPS&O.

Lien pour signer la pétition en ligne.

Cette pétition sera remise à Philippe Tautou.
 
V150616
Publicité