Actualités

A la recherche d’un itinéraire pour la vie… prendre le vélo

par | 8 juil­let 2022 | Les Mureaux, Société

La pré­pa­ra­tion pour le voy­age ini­ti­a­tique à Lon­dres a eu lieu depuis quelques semaines. (J2R)

Londres est “the place to be” avec ou sans Boris John­son. Une douzaine d’élèves se lan­cent dans un périple ini­ti­a­tique pour mieux se con­naître et se com­pren­dre. Tout cela est lié à un pro­jet péd­a­gogique de la ville des Mureaux.

Au parc de Bécheville, douze jeunes sont attroupés, le 6 juil­let, pour un après-midi de scoutisme : faire et défaire les mêmes gestes pour mon­ter une tente, voilà la tâche que l’on fait tous sous un soleil d’été. C’est une petite par­tie de la pré­pa­ra­tion com­mencée il y a un mois pour ce périple d’été 2022.

Ces jeunes présents sur la pelouse, tous habil­lés avec une chemise « Les Mureaux Lon­dres », font par­tie de « Hap­py Few » et vont par­tir pour une belle aven­ture en vélo. Des­ti­na­tion Lon­dres. Tous vien­nent des col­lèges des Mureaux (Paul-Ver­laine, Jean-Vilar et Jules-Verne) et ils sont suiv­is par une équipe d’encadrement pro­fes­sion­nelle avec comme chef Salah Smaini.

M. Smai­ni a détail­lé le pro­jet et ses final­ités. Pour ce dernier, les ser­vices de la ville et les spon­sors ont mis le paquet pour la réus­site de ce pro­jet. Il s’agit de faire un voy­age ini­ti­a­tique pour mieux con­naître ses sem­blables et surtout pour mieux se con­naître soi.Retour ligne automatique
« Suis-je capa­ble de pédaler 40 ou 60 km par jour ? Peut-on aban­don­ner le con­fort de mon canapé et ma play-sta­tion et/ou mon portable ? » Voilà des ques­tions que doivent se pos­er ces 12 col­légiens des Mureaux : six filles et six garçons par­tiront de la Place de la Libéra­tion des Mureaux le mer­cre­di 13 juil­let à 10 heures.

Sont-ils capa­bles et aboutiront-ils à Lon­dres ? On leur souhaite plus que cela car toutes les con­di­tions sont réu­nies pour arriv­er au but : Lon­dres et son réseau de bus rouges ; Lon­dres et Oncle Ben… et voir un nou­veau locataire de Down­ing Street. Pour réus­sir, ils se sont pré­parés avec des entraîne­ments physiques, des cours d’Anglais, des leçons de diété­tique (atten­tion au Ros­b­iff), de sécu­rité routière et, bien sûr, la pra­tique du mon­tage de tentes, afin de dormir sous la belle étoile.

Même si cela n’a pas été dit explicite­ment, ce pro­jet a un coût. C’est le dis­posi­tif de la « Cité Éduca­tive », avec les appuis des parte­naires, que le voy­age se réalise. Cha­cune des familles par­ticipent d’une manière sym­bol­ique. Le bud­get avoi­sine les trente milles euros. Les Mureaux est l’une des villes (1)qui béné­fi­cie, depuis 2019, de l’appui finan­cière lié au label « Cité Éduca­tive ». Cette cer­ti­fi­ca­tion du gou­verne­ment dis­tingue les dis­posi­tifs en faveur de l’égalité des chances dans les quartiers en difficultés.

Pour Ely­na, une des porte-paroles des jeunes, le groupe est prêt car « petit à petit, le groupe s’améliore tous ». C’est un groupe qui est con­scient du défi qui est devant eux : « Pourquoi pas faire quelque chose que l’on n’imaginait pas pos­si­ble dans notre quo­ti­di­en ! »
Bon courage et revenez avec une pho­to de Boris… le clown.

 

Note 

1. Il faut aus­si inclure les com­munes de Plaisir, Sartrou­ville, Mantes-la-Ville et Limay, Chanteloup-les-Vignes, Mantes-la-jolie, Trappes et Poissy.

 

 

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020