Vous êtes ici

Triel-sur-Seine

Une carte postale des années vingt représente la maison d'Octave Mirbeau à Cheverchemont ; sur le portail, le passant pouvait lire l’inscription suivante : Fondation Octave Mirbeau. À l’occasion du centenaire de sa mort, en 2017, un petit pèlerinage y avait été organisé par la Société Octave Mirbeau et chacun se désolait de l’état de délabrement des lieux.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a retenu 107 projets sur le plan national. Sur les trois lauréats en Île-de-France, deux sont situés sur le territoire de l'intercommunalité Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Outre le parc solaire à Triel-sur-Seine porté par l’intercommunalité, un projet du groupe Total à Gargenville d’une puissance d’environ 23,5 MWc (équivalent à la consommation électrique de 7 981 foyers) a été choisi. 

Le J2R a enquêté sur le secteur économique de l'énergie photovoltaïque.

Depuis la rentrée, il devient impossible de marcher sur les trottoirs de la rue Paul-Doumer à Triel entre la rue Trousseline et la rue de Chanteloup. Les voitures empiètent sur les trottoirs et sont stationnées très près des bâtiments, sans laisser la place aux piétons ou aux personnes avec des enfants en bas d'âge. Les autorités compétentes ont été alertées. 

Professeur diplômée de la Fédération française de Green Yoga, Gaëlle Thomazic va bientôt proposer des séances et des stages à Triel-sur-Seine.

Rencontre avec cette spécialiste en gestion du stress où l'on trouve du sens et un retour à un temps désaccéleré. "Vivez votre vie dans le calme" est l'un des messages de Mme Thomazic. 

Dans une ambiance toujours estivale, la 21e édition de la Foulée trielloise a eu lieu le 1er septembre 2019 à Triel-sur-Seine. Joël Mancei, maire de Triel, a donné le départ aux 300 coureurs de deux courses (6 et 12 km) à 10 heures du matin. Adrien Jamet du club Vernouillet Athlé a surpassé ses adversaires dans les 12 km car il s'est imposé avec un chrono de 41' 20'', suivi de Mickael Cassagnes (42' 04'') et Anis Chefirat (42' 47''). Voir la totalité des résultats pour les deux courses : 6 km et 12 km ci-dessous.

Ce 14 juillet 2019 restera comme une fête réussie à Triel-sur-Seine. Tout le monde était sur le pont et sur les berges pour admirer un feu d'artifice de qualité. Cependant, pour ce qui me concerne, c'était une fin comique et quasi-tragique pour la nature humaine lorsque l'on examine la suite... 

A la rentrée va débuter l'agitation des élections municipales jusqu'à leur dénouement au printemps 2020. Les manœuvres des uns et des autres, encore souterraines, ont déjà commencé mais le temps de la cristallisation des listes n'est pas encore venu. Chacun a en tête les évolutions politiques nationales mais ce serait oublier que l'élection au niveau communal reste pour une bonne part une affaire locale. 

GPS&O : un conseil communautaire important devait avoir lieu le 4 juillet. Non seulement il n'a pas eu lieu mais en plus il s'est produit une chamaillerie incontrôlable (et incontrôlée ?) qui révèle publiquement des dissensions majeures et inquétantes.

Le 8 juillet, une nouvelle réflexion a été lancée sur le devenir de l'entrée sud de Triel pour et par la société EMTA et la ville de Triel-sur-Seine. La municipalité souhaitant associer les Triellois aux réflexions qui concernent la transformation de la ville, cette consultation a fait l'objet d'un échange constructif entre le public (60 personnes) et une direction de la société exploitante du site EMTA (Entreprise moderne terrassement agrégats). Un deuxième rendez-vous aura lieu le 12 septembre avec une visite sur place et peut-être quelques suggestions de la part d'un public fort averti aux questions complexes de l'aménagement foncier urbain. 

Depuis janvier 2019, le projet Vinci est dans l'impasse : recours des riverains, prorogation de l'utilisation de cet édifice par la Croix-Rouge qui héberge environ 170 réfugiés. Désormais, le panneau affichant le permis de construire a été enlevé. On ne sait pas pourquoi ni par qui, mais il est probable que le promoteur ADIM (filiale de Vinci) ait jeté l'éponge définitivement. Dans un message sur Facebook, Michel Poirot, adjoint à l'urbanisme à Triel-sur-Seine, a corroboré, le 7 juillet, notre analyse : "Enfin une perspective d'avenir pour les Tilleuls !  La Croix-Rouge et le propriétaire [EPAHD de Satrouville] sont parvenus à un accord. L'immeuble devrait être réhabilité et garder son aspect architectural."

"Vous êtes tous des cons !", voilà comment une personnalité de Grand Paris Seine & Oise a insulté certains élus du groupe d'opposition Indépendants Seine & Oise, suite au manque d'élus présents à l'assemblée délibérante du jeudi 4 juillet à 16 h. La séance devra être reportée, cette fois sans quorum.

A l’occasion du premier Festival des Alternatives en Vallée de Seine qui aura lieu samedi 29 juin après-midi au Parc aux Etoiles, à Triel-sur-Seine, le collectif Alternatives en Vallée de Seine publie ses propositions concrètes à destination des élus de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise pour construire un Plan Climat efficace. Venez nombreux !

Les bénévoles sont les bienvenus : s'inscrire.

Tout le monde en parle au collège Les Châtelaines : le prix national Médiatiks a été remporté par un groupe d'élèves qui se sont mis à faire un métier difficile, le journalisme par le biais d'un webradio. Jean-Pierre Nugue, principal d'étalissement, et son équipe méritent les remerciements de toute la population car il a permis de faire connaître Triel d'une manière positive. 

Cette chronique, consacrée au vol de propriété artistique, annonce toute une série de commentaires sur des artistes de talent – de génie selon Mirbeau – mais inconnus du public et non appréciés par la critique qui leur préfère leurs plats imitateurs. Des propos remarquables sur la moyenne qui ronge les arts sont à noter. Toute originalité est honnie, dit Mirbeau. Ce n’est que ce qui est connu qui peut trouver l’acceptation du public habitué à des banalités. À observer également : les remarques sur le rire des ignares qui ne savent pas voir la vraie beauté d’une œuvre. Ces constatations reviendront souvent dans les autres textes de Mirbeau et, aussi, dans ses romans, par exemple dans Le Calvaire (1886).

Le Premier ministre a annoncé le 12 juin 2019 la suppression totale de la taxe d’habitation sur les résidences principales pour l’ensemble des foyers, quel que soit le montant de leur revenu. 

 

Pages

Publicité