Vous êtes ici

Achères

Le 28 août, les irréductibles contestataires à la métropolisation rampante de la Vallée de la Seine se sont réunis à la salle Maurice-Ravel à Issou. Martine Chevalier, maire-courage d’Issou, a réuni une brochette d’intervenants venant de toutes les six intercommunalités concernées par la « fusion forcée » en une grande métropole dite Grand Paris Seine Aval (GPSA).

Gare d’Achères, carrefour d’intérêts divergeants ? Comment l’intérêt trop bien compris d’une commune peut être contraire à l’intérêt général de la Région capitale.

2009 fut une année creuse sur le dossier A104. Le public fut plus clairsemé que de coutume. Le puissant collectif anti A104 réitère son opposition au projet, compte ses défections (Conflans et Andrésy) et ses gains (Carrières, Poissy) parmi lesquels les deux députés UMP concernés par le tracé vert retenu. Entre les discours des élus et les dérapages verbaux (chaleureusement applaudis par la foule) du fondateur du COPRA, Victor Blot, on ne peut pas dire que la direction du COPRA maîtrisait réellement les débats à son AG…

Au moment où le camp politique des « non » se réduit encore avec la désaffection surprenante de Conflans, les élus favorables à la A104 profitent de l’événement pour pousser l’avantage. Quant au COPRA : il se refuse à réagir… quitte à désarçonner les populations inquiètes par une autoroute qui attirera 120000 véhicules par jour sur la boucle de Chanteloup.

Fort de leurs 1650 signatures s’opposant au pont d’Achères, le collectif critique un projet routier qui se concrétise sans l’accord des Carriérois et des Andrésiens. Les deux maires sont interpellés.

En ce dimanche 14 Juin 2009 se tenait le biathlon (vtt/tir à l’arc) d’Achères, cette course était la dernière manche du trophée des jeunes vététistes des Yvelines.

Pierre Cardo, le président de la Communauté d’agglomération des Deux Rives et député des Yvelines, a annoncé la date du commencement de l’enquête publique concernant le pont traversant la Seine et desservant la Boucle de Chanteloup.

« Les Nouvelles des Deux Rives » est d’abord un mensuel qui a près de 8 ans d’existence.

 

16 000 personnes pour saluer Seine aval demain !

NON AU TRACÉ VERT : la nouvelle donne politique locale a donné des ailes aux manifestants contre les autoroutes en zone urbanisée.  Article publié le 4 août 2008

Pages

Publicité