Vous êtes ici

Achères

Mercredi 24 avril 2019, dans le cadre de la campagne des élections européennes, Eric Andrieu, député européen sortant et candidat sur la liste « Envie d’Europe » commune au Parti Socialiste, au Parti Radical de Gauche, à Place publique et à Nouvelle donne, s’est rendu aux Mureaux. Il est venu pour une visite du Parc Molière et pour présenter le programme de la liste qu’il défend.

Webtélé 2R

Parfois l’opacité règne ; le plus souvent, des élus qui n’ont plus la parole ont perdu la maîtrise de leurs sols. Plusieurs dossiers, mis en lumière depuis quelques mois, montrent des similitudes dans différentes villes de notre territoire. Notamment, des fractures se creusent entre les habitants qui veulent préserver le caractère de leur ville et des élus qui, pour satisfaire leur ambition de développement économique ou pour atteindre les quotas imposés par les pouvoirs publics, veulent accroître la population. Par contre, des différences s’affirment entre les communes : certaines peuvent mener, à leur guise, leurs projets immobiliers, tandis que l’intercommunalité empêche d’autres de décider de l’utilisation raisonnée de leurs espaces. De plus, alors que le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) n’est pas encore en vigueur, des décisions sont prises dans l’esprit qui a conduit à la centralisation de la compétence “urbanisme” mais sans aucune prise en compte des avis et des demandes des élus des communes concernées. 

Le 6 avril, à la Péniche de Triel, le Comité de soutien des Tilleuls a innové en mettant en œuvre le concept de "conférence inversée" en matière d'hébergement des réfugiés. Il s'agissait de faire parler les premiers concernés par cette problématique : les réfugiés eux-mêmes. Le sous-préfet Stéphane Grauvogel et les élus locaux présents se sont prêtés au jeu. Une grande première dans les Yvelines ! 

Webtélé 2R. 

L'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme (IAU) a mis en ligne une nouvelle carte interactive pour tout savoir sur les intercommunalités en 2019. GPS&O y figure. 

Voir la carte.

Marc Honoré, maire d'Achères, a signé un arrêté "Voirie 238.8" en date du 22 février, sommant les occupants des terrains à partir dans un délai de 48 heures. Les bénévoles qui viennent en aide aux Tibétains sont abasourdis par la brutalité de cette décision et par le manque de concertation pour pouvoir "mettre à l'abri" ces cinquante personnes, dont la plupart sont des demandeurs d'asile. La Ligue des Droits de l'Homme s'est saisie de l'affaire.

Voir la Webtélé 2R. 

 

C'est un bilan "pitoyable" selon l'analyse d'Andrésy Energies Renouvelées (AER) reproduite ci-dessous, suite à la lecture du rapport d'activité 2017 GPS&O. La Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise a été créée en janvier 2016. Composée de six anciennes intercommunalités,  elle vient de publier son rapport d'activité 2017.

Pour voir la source de cet article, cliquez ici

A l'heure où votre emploi vous attend de l'autre côté de la rue, il est temps d'ouvrir votre esprit et votre imagination sans avoir besoin d’émarger au club des auto-entrepreneurs ou de celui des professionnels de tous ordres, il vous suffit de lire le livre de Rémy Leboissetier Le répertoire des métiers imaginaires. Un livre, une encyclopédie, un guide roboratif pour l’esprit.

Le dispositif d’hébergement d’urgence de l’État en Île-de-France est renforcé en raison de l’épisode de grand froid à partir de mardi 22 janvier 2019. Quel est l'impact sur le campement de Tibétains dans la plaine d'Achères ? 

Les lundis matins se suivent et se ressemblent mais la poésie qui enveloppe d’un emballage de nihilisme les destructions volontaires provoquées par la colère ne suffit pas à  justifier la violence qui est à l’origine des saccages.

Le Groupe Indépendants Seine et Oise (ISO) et le Groupe Citoyens pour un Territoire Solidaire et Ecologique (CTSE) ont publié un texte commun relatif au zéro pointé qu'ils adressent à la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) sur les sujets relatifs à l'environnement. Voici leur tribune.

Les vœux de la communauté urbaine à Mantes-la-Jolie, le 30 janvier 2019 à 18 h, vont être le cadre de discussions et d'échanges sur ce texte.

Nous nous croisons tous les jours et pourtant nous ne nous regardons pas. Cet état de fait peut durer une vie entière. Pourtant rien n'est plus ordinaire que de ne pas se voir. Il est temps de s'arrêter et d'échanger, que ce soit dans la Vallée de la Seine, à Paris ou en province.

Aujourd'hui, échangeons avec des Gens du voyage.

A Maurecourt a eu lieu, le 23 novembre, l’assemblée générale du Collectif pour la Protection des Riverains de l'Autoroute A184 (devenue A104), le CO.P.R.A. 184. C’était l’occasion de revoir les enjeux environnementaux et sociétaux du projet autoroutier, digne des années 1960, qui avance alors qu'il a été repoussé de plusieurs dizaines d'années.

Voir aussi la vidéo du CO.P.R.A.184

Depuis la mise en service, début juillet, de l’unité d’adoucissement collectif de l’eau potable de l'usine Suez de Flins-Aubergenville, de nombreux habitants de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise sont satisfaits de pouvoir profiter d’une eau débarrassée de son calcaire. Toutefois, de fortes disparités existent toujours, pour la qualité et le prix de l’eau, entre les 73 communes. Cette innovation de l’un des trois exploitants de la distribution de l’eau, actifs dans notre territoire, est l’occasion de faire le point sur l'évolution de ce service public essentiel, après que la compétence « eau » ait été déléguée à la communauté urbaine. 

Bien que le coût de l’assainissement intervienne dans le prix de l'eau, nous réservons ce sujet pour le traiter ultérieurement.

Le 12 septembre, le J2R s'est déplacé constater la tragédie à nos portes : 300 Tibétains se trouvent sur une ancienne carrière, près d'une décharge de la ville d'Achères. Henriette, Serge et Dominique sont des bénévoles attachés à la culture tibétaine, qui font preuve d'une solidarité inépuisable. Cependant, le bénévolat ne suffit plus car l'arrivée continuelle (15 Tibétains arrivant, chaque jour, à la Confluence) fera exploser la demande d'un relogement d'urgence. Qu'attend l'État pour agir ?

Le monde animal

Durant sa jeunesse et jusqu’au soir de sa vie, le journaliste, écrivain, amateur d’art, Octave Mirbeau montra beaucoup de tendresse et d‘intérêt pour tous les êtres de la création, sans exclusive.

 
 

Pages

Publicité