Vous êtes ici

Immobilier

Le site de l'ancienne maison de retraite "Les Tilleuls" est emblématique de Triel : l'urbanisme et le passé sont intermêlés. Le promoteur ADIM, filiale de Vinci, a décidé de ne pas donner suite à sa promesse de vente pour acquérir ce site en vue de la réalisation d'un projet de 80 logements, selon le permis de construire de septembre 2018. 

En 2009, Triel-sur-Seine avait déjà fait l'objet d'un diagnostic urbain en bonne et due forme. Il avait été réalisé à partir d'un questionnaire de quatre pages, très bien conçu, pour préparer à la fois la révision générale du PLU (2013) et les projets mis en œuvre par la majorité actuelle. Deux mandats plus tard, il convient de revenir sur les résultats de ce diagnostic pour s'interroger sur l'état réel de la ville de Triel. Ce diagnostic est-il toujours d'actualité en 2019 ? 

Laurent Vimont, président du Century 21 France, a présenté, le 7 janvier, les chiffres de la conjoncture après une année 2018 excellente pour les affaires. Toutefois, l'effet des Gilets jaunes n'est pas encore vraiment intégré dans l'analyse de ce réseau professionnel. Nous présenterons également les chiffres pour les Yvelines. 

Le 18 décembre 2018, se tenait une réunion publique organisée par la municipalité pour faire un état des lieux des carrières et des cavités souterraines. Il a été affirmé que des risques existent mais cette problématique est sous contrôle et quelques améliorations sont, toutefois, à apporter.

L’auteur de cet article est membre de l’association S.O.S Carrières.

 

 

 

 

En mars 2017, Olivier Razemon avait mis en garde sur la mort probable des centres-ville(1). Depuis, une prise de conscience a dominé le débat public, ayant conduit, par la suite, à un effort cosmétique sur 222 centres-ville dans l'hexagone, dont les trois villes phares de la Vallée de la Seine (Poissy, Mantes et Les Mureaux). Cependant, cela ne suffit pas car des petites communes et des bourgs dans des zones rurales de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise sont en train d'être achevées par l'inaction publique. 

Le renouvellement urbain est un sujet complexe et, pourtant, essentiel. Il ne peut faire l’impasse sur l’impact, à moyen et long terme, des décisions prises par les acteurs institutionnels et professionnels et sur leur interaction avec les pratiques des habitants. Avant d’aborder ce thème, Nicolas Brossier, président de l’ŒIL, Observatoire Evolutif de l’Immobilier Local, et Damien Quermonne, directeur de pôle chez Adequation, ont présenté les statistiques du marché immobilier de la communauté clermontoise.

Multiplication des projets immobiliers à Triel-sur-Seine : les voisins du programme Gallieni s'organisent à leur tour ! Un recours a été déposé, le 20 octobre, auprès du Tribunal administratif de Versailles.

Oui, il suffit de de le vouloir et de le demander ! diraient certains. Le sous-sol de Triel-sur-Seine est fragile, très fragile du fait de ses anciennes carrières, des veines et de sources d'eau... Mais, la loi est appliquée partout et pour tous de la même manière. En plus, les élus de Triel ont tergiversé et ont réagit trop tardivement ! 

Rénovation et service public

Lundi 1er octobre 2018, la nouvelle Mairie de Meulan-en-Yvelines, puisque l’ancien bâtiment a fait peau neuve suite à une période de travaux afin d’être aux normes et accessibles à toutes et tous, a été inaugurée. (Webtélé2R)

Légende de la photo : (De g. à dr.) Cécile Zammit-Popescu, Maire de Meulan-en-Yvelines et conseillère départementale, Gérard Derouin, sous-préfet de Mantes-la-Jolie, Gérard Larcher, Président du Sénat, et Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines. ( Photo DD)

Depuis la rentrée, la prospection foncière s'accélère dans des communes comme Andrésy. Le Consortium Français de l'Habitation (CFH) a envoyé une lettre à tous les propriétaires à Andrésy. La municipalité a réagi en mettant en garde les habitants quant à ces pratiques spéculatives. 

D'Andrésy à Villennes-sur-Seine, en passant par Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine, on constate une fronde citoyenne qui ne cesse pas de s'amplifier. A l'instar de Triel, les habitants réclament une pause avec un mot d'ordre, "construire, oui mais pas n'importe comment et n'importe où !". Faut-il un moratoire des projets de construction ? En tout cas, à Triel, c'est une évidence.

Avec  la signature par l’adjoint à l’urbanisme de Triel-sur-Seine du permis de démolir les bâtiments existants et de construire un ensemble de 80 logements en lieu et place de l’ancienne maison de retraite de Triel, c’est encore une fois un lieu historique qu’il est  envisagé de sacrifier à la volonté constructive et désordonnée  de  continuer une urbanisation irresponsable dont les habitants ne veulent pas.

Information de Vousfinancer : les taux de crédit, eux, restent au plus bas ! Peut-on continuer dans ce paradoxe ?

Des malfaçons dans un ensemble immobilier à la sortie de Triel, l'abandon du projet de l'ancien parc municipal et des projets immobiliers dévoilés récemment révèlent la crise entre les édiles et la population due à la vague massive de contructions à Triel. De ce fait, la grogne monte, malgré la main tendue de la mairie pour plus de concertation. 

Depuis juin 2017, le projet de la gare, porté par Citallios, a fait l’objet d’un débat dans le microcosme andrésien. Construire 290 logements en quatre ans dans un tissu urbain complexe n’est pas aisé. Malgré quelques critiques mineures, lors de la réunion publique du 7 juin, Hugues Ribault, maire de la commune, reste confiant. 

Pages

Publicité