Vous êtes ici

Immobilier

Information de Vousfinancer : les taux de crédit, eux, restent au plus bas ! Peut-on continuer dans ce paradoxe ?

Avec  la signature par l’adjoint à l’urbanisme de Triel-sur-Seine du permis de démolir les bâtiments existants et de construire un ensemble de 80 logements en lieu et place de l’ancienne maison de retraite de Triel, c’est encore une fois un lieu historique qu’il est  envisagé de sacrifier à la volonté constructive et désordonnée  de  continuer une urbanisation irresponsable dont les habitants ne veulent pas.

Des malfaçons dans un ensemble immobilier à la sortie de Triel, l'abandon du projet de l'ancien parc municipal et des projets immobiliers dévoilés récemment révèlent la crise entre les édiles et la population due à la vague massive de contructions à Triel. De ce fait, la grogne monte, malgré la main tendue de la mairie pour plus de concertation. 

Depuis juin 2017, le projet de la gare, porté par Citallios, a fait l’objet d’un débat dans le microcosme andrésien. Construire 290 logements en quatre ans dans un tissu urbain complexe n’est pas aisé. Malgré quelques critiques mineures, lors de la réunion publique du 7 juin, Hugues Ribault, maire de la commune, reste confiant. 

Le Programme Local de l’Habitat Intercommunal (PLHI) sera au cœur des débats municipaux dans les deux années à venir. L'exemple de Carrières-sous-Poissy est révélateur :  l'opposition municipale de Carrières-sous-Poissy dénonce le nouveau bétonnage programmé de la ville et demande un moratoire.

Article accessible à tous. 

En raison de l'accélération de la transition énergétique, des idées novatrices sont apparues sur le marché. C'est un marché prometteur qui change l'industrie de l'éclairage tel que nous l'avons compris jusqu'à présent, en économisant de l'énergie avec l'installation de tubes LED ou des ampoules LED. 

Selon la dernière note de conjoncture de la Chambre interdépartementale des notaires, le marché immobilier dans les Yvelines est un marché "légèrement moins dynamique mais encore porteur." Ce marché pourrait-il être durable et soutenable ?  Qu'en est-il dans les Yvelines ? Le J2R a enquêté.

Voir aussi l'interview de Serge Leroy de Century 21 agence 2 Rives

Construisons ensemble à Triel, mais pas n’importe comment ! Voilà le nom d’un collectif d’associations qui lance un appel plein de bon sens à la population et à ses élus en organisant un CAFE  URBANISME , samedi 26 mai 2018 de 16 h à 19 h sur la PENICHE ARCHE ESPERANCE à Triel-sur-Seine, quai Auguste Roy.  

Triel-sur-Seine figure parmi les villes encore agréables à vivre et doit le rester. A condition de réfléchir tous ensemble à son avenir.

Dans un article du journal Le Monde en date du 17 avril dernier, le directeur du projet de la marina Bouygues a livré quelques informations sur le financement de l’opération. Nous reproduisons l'article de l'associaton ADIV-Environnement, publiant son analyse. 

Une étude récente de l’Observatoire national de la biodiversité donne des indicateurs précis sur la notion d'artificialisation de sols, c'est à dire la partie des terres utilisée par l'urbanisation, notamment pour les constructions ainsi que pour la voirie et les réseaux divers (VRD). 

Cette analyse de l'étude  a été publiée par nos confrères de Jurishebdo

 
Transition écologique et énergétique

Jeudi 5 avril 2018, le « Transene : Creative Lab », le Fablab nouvelle génération, a officiellement ouvert ses portes aux Mureaux. L’un des points phares du projet « 1+1 Fabriquons demain » offre à un large public une nouvelle façon d’innover et de créer autour de la transition écologique, énergétique et solidaire.

Webtélé 2R

Dans une réunion informelle avec la presse spécialisée, le 29 mars, Julien Denormandie, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, a synthétisé le projet de loi ELAN qui sera présenté au conseil des ministres le 4 avril prochain. Pour lui, l'esprit de la loi ELAN est de réconcilier tous les acteurs du foncier et de l'immobilier. 

Le groupe minoritaire de la ville de Conflans-Sainte-Honorine nous ont fait parvenir une tribune que nous publions dans les colonnes du J2R. Par la suite, le J2R a demandé une interview à M. Laurent Brosse, maire de Conflans-Sainte-Honorine, afin de compléter ce dossier fort structurant. 

Le village de Chapet (1300 habitants) pourrait compter une centaine de logements en plus d’ici dix ans. Ce n’est pas vraiment du goût des habitants.

Après une fin d’année 2017 plutôt dynamique, les premières données du mois de janvier délivrent des signaux assez difficiles à interpréter du point de vue conjoncturel, pour plusieurs raisons : la première tient au contexte climatique, notamment aux crues et aux inondations qui ont fortement perturbé l’activité. 

Pages

Publicité