Vous êtes ici

Conjoncture commerciale

Commerce spécialisé : une activité estivale légèrement positive, des centres-ville plutôt dynamiques

Par : 
Rodrigo Acosta et correspondants

Selon un communiqué du Procos du 18 septembre, le commerce a repris ses couleurs. Le commerce spécialisé a connu une activité correcte cet été avec deux mois consécutifs en positif, selon le panel Procos : + 0,7 % en juillet et + 0,8 % en août.

Est-ce l'effet d'un changement de politique au niveau national ? Le plan "Cœur de ville" s'est traduit par un investissement dans les centres-ville de 222 communes sur une période de cinq ans. Sur le plan structurel, la conjoncture s'améliore ; c’est suffisamment rare pour être signalé : selon le panel Procos(1), "les magasins situés dans les rues de centre-ville ont été les plus dynamiques particulièrement au mois d’août : + 2,9 % en juillet et + 3,6 % en août".
 
Les moyennes surfaces de périphérie ont connu une activité plus mitigée, négative en juillet (- 0,7 %) et positive en août (+ 1,3 %), de même que les centres commerciaux de périphérie (+ 1 % en juillet et - 1,4 % en août). Quant aux centres commerciaux de centre-ville, l’activité de l’été a été légèrement positive (- 0,1 % en juillet et + 0,7 % en août). D'autre part, l’été a été bon pour l’alimentaire spécialisé,  la culture, les loisirs, les sports, la restauration et positif pour le secteur de la chaussure. Pour le textile, le mois de juillet a été légèrement positif en juillet (+ 0,5 %) et négatif en août (- 1,4 %) sauf pour les enseignes de périphérie qui réalisent un meilleur mois d’août. Des chiffres légèrement meilleurs que ceux annoncés par l’IFM : - 0,3 % en juillet et - 1,9 % en août. L’équipement de la maison réalise deux mois positifs même si août a été moins dynamique.
De juin à août, l’activité cumulée sur trois mois du panel Procos (*) est positive (+ 0,6 %) ; par contre, elle est encore très légèrement négative sur les huit premiers mois de l’année (- 0,2 %). La question est de savoir si cette amélioration pourrait se confirmer d'ici à la fin de l'année 2019 ? Au regard des prévisions économiques récents, il est permis d'en douter.
 
L’observatoire Procos/Stackr(2) de la fréquentation des magasins permet de relever deux régions atypiques :
Les magasins d’Île-de-France ont connu une forte baisse de fréquentation (- 4 % contre - 2,5 % en moyenne sur la France) : la canicule a accru les départs des Franciliens et l’image touristique, notamment de Paris, fut affectée par les manifestations des derniers mois. A l’opposé, la région Bourgogne-Franche-Comté a connu une augmentation de la fréquentation des points de vente (+ 0,6 %).
Reste à espérer que la fin de l’année soit dynamique. Septembre 2018 n’avait pas été bon, mais octobre avait connu une activité soutenue. Quant à novembre, il marquait le début des actions des Gilets jaunes !
 
Source : panel Procos

Notes
 
1. 50 enseignes interrogées sur leur performance dans 50 pôles de références situés dans 15 agglomérations
2. L’observatoire de fréquentation des commerces Procos/Stackr cumule les données captées en permanence dans 13 000 points de vente sur 1800 sites de commerce (centres commerciaux, rues…)
Publicité