Vous êtes ici

Tribune

Drôle d'endroit pour se chamailler !

Par : 
Claude Barouh

GPS&O : un conseil communautaire important devait avoir lieu le 4 juillet. Non seulement il n'a pas eu lieu mais en plus il s'est produit une chamaillerie incontrôlable (et incontrôlée ?) qui révèle publiquement des dissensions majeures et inquétantes.

Cette attitude conflictuelle et apparemment profonde mérite quelques explications qui nous seront peut-être données un jour. En effet, il serait temps que certains des représentants des 73 villes se rendent compte du ridicule de la situation car le spectacle burlesque qu'ils affichent après cette séance, qui n'en fut pas une, ne présage rien de bon pour l'avenir de l’institution communautaire.

S'ils n'ont pas conscience qu'ils perdent peu à peu une certaine légitimité morale durement acquise, il est temps de le leur rappeler. Continuer à afficher de tels dysfonctionnements mène droit dans le mur et n'a d'efficace que son inefficacité.

De plus, quand la dignité fout le camp, la vulgarité se révèle et l'injure n'est pas loin surtout si les acteurs professionnels de la politique perdent le contrôle de leurs nerfs.

Quel spectacle ! Au choix : drame shakespearien, tragédie grecque, oratorio, requiem ou simple vaudeville où les portes claquent et le verbe s’emporte. A chacun de retenir sa propre interprétation.

Devant l'apparence entretenue d'une absence de quorum, un certain nombre d'élus se sont publiquement discrédités. Pourquoi tant de pagaille ? Quel est l'enjeu de ces joutes verbales à la limite d'empoignades grotesques ? Un "magot" à se (re) partager ? Une coterie habituée à obéir qui échappe au contrôle de ses mentors ? Le débordement d'égos personnels atteints du syndrome de Peter ?

Pour le commun des mortels habitant l'absurde empilement des 73 communes, il y a matière à être déçu du comportement de leurs représentants d’autant plus qu’après 4 années d'existence, c'est, à l’exception louable de quelques uns des présents, une caricature guignolesque à laquelle on a assisté. La différence par rapport aux anciens Guignols de Canal+ c'est que ceux-ci avaient un stock d'humour increvable à se partager.

Quant à nos élus de GPS&O c'est, semble-t-il, autre chose qu'ils ont à se partager sous le regard interloqué du public. "Hallucinant !"

Publicité