Vous êtes ici

Elections européennes

Meeting Génération.s pour les Européennes aux Mureaux : la santé au cœur du débat

Par: 
Damien Delerin

Vendredi 17 mai 2019, une réunion publique du mouvement de Benoit Hamon, Génération.s , s’est déroulée au Pôle Molière des Mureaux à partir de 20 h, à l’occasion des élections Européennes. Auparavant dans l’après-midi, une délégation de responsables de Génération.s Yvelines et les conférenciers de la réunion du soir sont allés à la rencontre des représentants du syndicat FO du Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan-Les Mureaux, qui a connu bien des soucis ces dernières années.

Webtélé 2R

A une semaine des élections européennes qui, en France, se dérouleront le dimanche 26 mai 2019, une réunion publique de Génération.s a été organisée aux Mureaux au Pôle Molière par la section locale du mouvement lancé par Benoît Hamon il y a un an.

En amont de cette réunion, une rencontre entre une délégation de responsables de Génération.s Yvelines et des représentants du Syndicat Force Ouvrière (FO) du Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM) a été organisée. Elle a eu lieu dans les locaux du syndicat FO sur le site du CHIMM à Bécheville aux Mureaux. Le CHIMM a connu de nombreuses difficultés ses dernières années et a, dernièrement, intégré le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) du nord Yvelines regroupant les Hôpitaux de Mantes-la-Jolie, de Meulan, de Montesson, de Poissy-Saint-Germain ainsi que les EHPAD de Conflans-sainte-Honorine et de Sartrouville.

La France entre la 18ème et la 19ème place

Les trois interlocuteurs de la soirée étaient présents : Marie Vacherot, candidate yvelinoise sur la liste du « Printemps Européen » de Génération.s, Françoise Sivignon, ancienne présidente de Médecins du monde et « combattante » des droits de l’Homme, et le Docteur Hakim Becheur, chef de service d’hépato-gastroentérologie et cancérologie digestive au CHU-Paris Nord site Bichat AP-HP. Ce dernier a dit être très inquiet et en colère vis-à-vis du financement et de la réorganisation des hôpitaux publics. Pour lui, l’État fait des économies sur la santé des français au détriment des services de proximité, comme la fermeture de maternités ou la concentration de services dans un hôpital centre dans le cas de GHT (plus de détails à retrouver dans le reportage sur le meeting à voir sur la Webtélé 2R).

Les mésaventures du CHIMM sont à l’image de ceux que rencontrent les hôpitaux publics en France selon le Dr. Hakim Becheur. Pour lui, cela se dégrade pour des raisons d’économies budgétaires et de rentabilité économique. Il a ajouté que cette dégradation s’amplifie avec le gouvernement actuel. Le Dr. Hakin Becheur se demande même si cette politique de course à la rentabilité dans les hôpitaux publics n’est pas là pour « faire basculer les malades…qui sont encore solvables… vers l’hôpital privé ? »

Cette course à la rentabilité dans l’hôpital public n’a, pour lui, aucun sens. La France a été pendant des années considérée comme le pays ayant le meilleur système de santé au Monde. Actuellement, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé la France entre la 18ème et la 19ème place. Pour y remédier, Génération.s propose un « Plan d’urgence immédiat pour la Santé  ».

Le sujet de la santé fut l’un des sujets les plus importants abordés durant ce meeting au Pôle Molière. C’est Étienne Nguene, responsable de la section locale de Génération.s, qui a présenté cette réunion, à laquelle plus d’une vingtaine de personnes ont assisté. Le sujet premier était évidemment les élections européennes et la présentation de la liste « Vivre L’Europe Libre  » ainsi que de son programme. Celui-ci est commun à quatorze autres mouvements européens avec lesquels Génération.s siégera au parlement. C’est pour cette raison que cette liste est également nommée La liste citoyenne du printemps européen.

Visite de Benoît Hamon

Ce meeting muriautin a été suivi, le lendemain, par la visite Benoît Hamon, à partir de 10 h 30, au marché du quartier de Becheville et sur le site du CHIMM aux Mureaux. Effectivement, les membres de la liste ont sillonné ce weekend les quartiers populaires d’Île-de-France et Benoît Hamon a choisi de venir aux Mureaux.

A une semaine de l’élection, les différentes listes doivent amplifier leurs actions sur le terrain et auprès des Français pour montrer l’importance de ce scrutin, qui ne se limite pas à un duel en Emmanuel Macron et Martine Le Pen, la liste de son parti, menée par Jordan Bardella, étant actuellement en tête des sondages.

Publicité