Vous êtes ici

Projet inutile ?

"Non à l'extension du parc de l'Ile Nancy" !

Par: 
Rodrigo Acosta

Depuis décembre 2014, ce projet dit "Trek'Ile" pose des interrogations aux opposants. Les adversaires passent à une vitesse supérieure et notamment par l'action du collectif "Andrésy Trank'Ile" qui commence à faire du bruit.
 

Depuis la présentation au public et une première lettre ouverte contre le projet Trek'Ile à Andrésy, trois mois se sont écoulés. Ce projet dit "Trek’île" vise à aménager et mettre à disposition un sentier  balisé de 5 km pour un public amateur de la Nature. Dans cette perspective, seuls les arbres morts seront abattus afin de préserver la faune et la flore, qui est très présente. Plusieurs types d’animaux continueront à peupler la zone : le renard, les chauves souris, le lapin etc.

Mais, des opposants se sont faits remarquer et notamment Lionel Wastl, conseiller municipal d’opposition : « Aucune étude préalable n’a été présentée sur les éventuelles conséquences d’un grand accroissement de la circulation et du besoin en stationnement dans le centre-ville, pour accéder à l’île. »... De plus, selon lui, c'est un projet très coûteux pour la ville et par conséquent, il émet des réserves : « Notre plus grande retenue, celle qui nous a amenés à voter « contre » ce projet en conseil municipal, est son coût financier : 1 500 000 €. »

En outre, une tribune ouverte de Marie-Christine Poussin a suivi la première présentation de ce projet. "L'île Nancy n'a déjà que trop perdu son caractère sauvage. Elle est ouverte aux touristes et accueille chaque année, selon vos chiffres, plus de 35 000 visiteurs pour l'exposition d'art contemporain Sculptures en l'île.
Sur sa partie non aménagée, les Andrésiens qui ont choisi la vie insulaire peuvent encore jouir d'une nature préservée et de tranquillité.
En cédant au chant des sirènes de la manne touristique, vous préférez ignorer les nuisances liées à un afflux de touristes sur l'île. Combien d'arbres seront sacrifiés pour dégager la vue sur le pigeonnier et les éoliennes ayant vocation de "repères visuels" ? La création d'un parcours "Trek'île" répond-elle à un besoin ou à une demande de la population andrésienne ?
Est-il décent, en ces temps de crise, de dépenser l'argent des contribuables dans un projet qui n'est pas en phase avec les besoins de vos concitoyens ?"

En fustigeant cet aménagement qui dénature le caractère d'un site privilégié, les opposants ont ressorti le dossier sur le plan médiatique avec une banderole qui fait jaser la municipalité. La mairie a tout suite contacté l'Andrésien - qui avait affiché cette banderole - avec l'intention de parlementer et s'expliquer.

La question de la pertinence de ce projet est posée. Selon le maire, le projet est d'actualité mais il attend un financement de la région... en attendant les élections de décembre. Les contestataires de ce projet soulignent le discours contradictoire du maire : pendant que la municipalité économise sur le social et le scolaire, elle "s'obstine dans un projet inutile et coûteux !" En définitif, l'intérêt général de ce projet est carrément contesté par les opposants réunis dans le collectif  "Andrésy Trank'Île".

Enfin, les opposants accélèrent le mouvement de contestation en lançant une pétition sur Internet et une autre sur papier afin de démonter les argumentations de ceux qui veulent "minéraliser" l'Ile Nancy. "Sauvons l'Ile Nancy d'un aménagement irrespectueux de l'environnement et irréfléchi dans la durée. Il est des combats qui méritent d'être menés. Mobilisons-nous contre le gaspillage de l'argent public."

Les Socialistes d'Andrésy sont aussi opposé à ce projet

Aussi, nous disons NON à ce projet démesuré :

- il doit être revu à la baisse, et adapté aux spécificités de chaque ilot,
- la partie dite ile d'En Bas doit être classée Espace Naturel Sensible et Fragile pour être préservée, elle pourrait être confiée comme site d'
études et de recherches (CNRS, EPHE,
universités...), ou/et comme Zones Naturelles d'Int
érêt Écologique Faunistique et Floristique
(ZNIEFF),
- intégrer l'ile d'En bas et du Devant dans le rése
au Natura 2000,
- renforcer l'attractivité du site de l'ile Nancy e
t de sa sécurité,
- respect de la tranquillité des iliens, de la faun
e et de la végétation naturelle.
Il faut du temps et de la concertation pour construire un projet devant transformer un espace qui est naturel depuis plusieurs centaines d'années ! Nous entendons le conserver.

 

Pour en savoir plus :

 

15 déc. 2014 ... Le jeudi 11 décembre 2014, Hugues Ribault, maire d'Andrésy et son adjoint Alain Mazagol ont présenté Trek'île, projet d'extension du parc ...
www.journal-deux-rives.com/.../04882-trek-ile-projet-extension-parc-naturel -ile
16 déc. 2014 ... Le projet Trek'île a suscité des réactions et des interrogations. Parmi elles, cette lettre ouverte en date du 15 décembre, publiée comme tribune ...

 

 

Publicité